2e Campus durable de Casablanca : une trentaine de chefs d’entreprises africains certifiés en RSE

L’école centrale de Casablanca a accueilli du 17 au 22 juin dernier la 2e édition du Campus durable euro-africain. Réunissant les principaux réseaux de formation à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en Afrique et en France, l’évènement vise à former une génération de cadres d’avenir certifiés afin de déployer une compétence RSE au sein des entreprises du Continent.
Pour le compte de cette deuxième édition du Campus durable de Casablanca, près de 30 responsables d’entreprises en Afrique ont obtenu le certificat Direction RSE & Développement durable de CentraleSupelec Exed Paris, à l’issue d’une formation de haut niveau délivrée par l’Académie Durable Internationale.

Les participants, venus d’Afrique de l’Ouest, du Maghreb ou encore de la France ont pu profiter de l’expertise de personnalités africaines et européennes et réfléchir ensemble à la spécificité d’une RSE africaine tournée vers les enjeux de solidarité, de qualification, d’inclusion locale et d’économie des ressources non renouvelables. Les participants à cette formation ont également bénéficié de retour d’expériences de groupes engagés comme la Société des Boissons du Maroc, AccorHotels, Orange, Veolia et Schneider Electric.

Lire aussi : Dans l’affaire des contrats pétroliers, la justice sénégalaise fait déjà la preuve de son efficacité

Selon les organisateurs, «le 2e Campus durable de Casablanca a confirmé sa vocation de premier espace de formation euro‐africain aux politiques d’entreprise engagées dans la responsabilité sociétale et la durabilité au regard des grands objectifs des Nations Unies».

Pour 2020, «l’objectif sera de former une trentaine de cadres d’avenir pour porter cette exigence de durabilité dans les affaires et d’atteindre une plus grande représentativité des économies d’Afrique de l’Ouest ».
https://afrique.latribune.fr

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image