A Abidjan, Obiang Nguéma estime que le Franc CFA CEMAC est “obsolète”

En visite à Abidjan le 28 décembre 2019 pour une médiation dans la crise entre le président Alassane Ouattara et l’ancien président de l’assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, le président Obiang Nguéma de la Guinée Equatoriale a estimé que la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) doit réformer son accord monétaire avec la France. En marge d’une conférence de presse avec son homologue ivoirien, le président Nguéma a déclaré que le Franc CFA est une monnaie “obsolète”. Et le président du pays le plus riche d’Afrique Centrale de préciser: « On va travailler toujours avec la France comme un pays partenaire».

Cette opinion forte intervient alors que la Guinée Equatoriale, créditée d’un PIB par habitant de 10 000 dollars (soit le même que l’Espagne, son ancien colonisateur) est sous examen du Fonds monétaire international et, à l’instar de la plupart des pays d’Afrique Subsaharienne, confrontée à une pauvreté qui frappe 400 000 personnes, soit 40% de sa population estimée à 1 million d’habitant.

Un contexte difficile
Malabo qui a obtenu un prêt de 280 millions de dollars dans le cadre d’un programme triennal doit s’engager en retour sur la transparence de ses comptes publics. Le fonds monétaire exige l’instauration d’un régime de déclaration de patrimoine pour tous les hauts fonctionnaires de l’Etat. En volant au secours de Malabo, le FMI espère améliorer la bonne gouvernance selon Tao Zhang, directeur adjoint de l’institution, cité par Reuters. De son côté, le ministre équato-guinéen du pétrole, Gabriel Obiang Lima, a minimisé la portée de l’aide du FMI, intervenant, a-t-il rappelé, dans le cadre de la solidarité avec les autres pays de la CEMAC. “Nous ne sommes pays un pays qui cherche 200 millions de dollars, nous le produisons en 2 mois”, a-t-il notamment déclaré.

Pour rappel, le président ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), et le président français Emmanuel Macron, ont annoncé, le 21 décembre 2019 à Abidjan, la fin du Franc CFA, la fin des centralisations des réserves de change des pays membres au niveau de la Banque de France et le départ des administrateurs français du conseil d’administration de la BCEAO. Les 8 pays de la zone basculeront dans la monnaie commune de la CEDEAO, l’Eco, en 2020 avec un système provisoire de parité fixe avec l’euro.

Accueil

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Défiler vers le haut