Accès des ménages ruraux aux systèmes solaires domestiques : Une enveloppe de 16 millions de livres sterling pour financer les entreprises évoluant dans le secteur

L’African Enterprise Challenge Fund (AECF), une institution de développement qui œuvre dans le secteur de l’agroalimentaire et des énergies renouvelables, a organisé le mardi 09 avril 2019 une Table ronde avec la presse pour échanger sur son programme de financement destiné à accélérer l’accès des ménages ruraux pauvres à des systèmes solaires domestiques en Ethiopie, en Somalie, au Ghana, au Nigéria et au Sénégal. Elle fournit un financement sous forme de subventions ou prêts sans intérêt aux entreprises ayant un impact positif sur les populations pauvres des zones rurales. C’est un programme de 16 millions de livres sterling.

« Le concours vise à accélérer l’accès des ménages ruraux d’Afrique subsaharienne aux systèmes solaires domestiques transformateurs. Le concours encourage une approche basée sur le marché pour la fourniture de produits et services de systèmes solaires domestiques dans 5 pays, à savoir : l’Ethiopie, le Ghana, le Nigéria, le Sénégal et la Somalie. Le financement supplémentaire permettra à l’AECF de continuer à investir dans des entreprises du secteur privé afin de mettre au point des modèles commerciaux permettant d’accélérer l’accès aux systèmes solaires domestiques transformateurs sur les marchés ruraux de l’Afrique subsaharienne », souligne Mme Aïssata Sidibé, responsable des communications Afrique de l’Ouest de l’AECF.
Elle estime qu’ils utilisent ces fonds pour investir dans l’agro-business et énergie renouvelable en mettant l’accent sur le genre. Et les investissements vont dans les compagnies qui ont des idées innovantes.
« On investit dans des compagnies qui ont besoin de financement. On va vers les zones rurales les plus reculées. On va permettre aux populations rurales d’accéder à l’électricité », dira Mme Sidibé.
Rappelons que l’AECF apporte de l’investissement dans les pays émergents, post-conflit et en transition pour créer de nouveaux marchés, en finançant des entreprises afin d’étendre leurs activités aux populations mal desservies et difficiles à atteindre, ainsi que pour créer des emplois et améliorer la vie dans les zones rurales d’Afrique subsaharienne.

M/DIA

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up