Afreximbank : Des bénéfices en hausse à 285,4 millions de dollars en 2018

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) vient de publier ses résultats financiers de l’année 2018. Son résultat global affiche une hausse 24% à 285,4 millions de dollars.
Ce sont des résultats plutôt satisfaisants qu’a révélés, hier dimanche 7 avril, la banque africaine d’Import-Export (Afreximbank). En 2018 en effet, l’activité de l’institution panafricaine basée au Caire a généré un résultat global en hausse de 24% à 285,4 millions de dollars. Un bond principalement dû à l’augmentation du résultat net qui est passé de 220,5 millions de dollars en 2017 à 275,9 millions dollars, soit une hausse de 25,12%.

L’actif total de la banque a lui aussi grimpé de 13% à 13,42 milliards de dollars au 31 décembre 2018, contre 11,91 milliards de dollars à la même période l’année précédente. Une performance rendue possible notamment grâce à la croissance de 30,3% des prêts et avances nets.

Pour Dr Benedict Oramah, président d’Afreximbank, ces résultats sont le reflet de «la vigueur des activités» de la Banque. Il a également réaffirmé l’engagement de l’Institution à «promouvoir nos objectifs stratégiques, à obtenir une croissance solide et ordonnée de nos actifs et de nos bénéfices».

En 2019, Afreximbank entend davantage jouer sa partition dans l’accélération du processus d’intégration régionale. En février, la banque panafricaine annonçait un plan d’investissement de 85 milliards de dollars d’ici fin 2021, pour financer le commerce intra-africain. Un mois plus tôt, l’institution débloquait 170 millions de dollars de prêts à l’égyptien Orascom pour son expansion en Afrique.

Portée par ailleurs par d’importantes actions philanthropiques, la Banque -qui a accueilli début mars l’Eswatini comme 51e membre- prépare la construction d’un centre médical d’excellence à Abuja au Nigeria. Récemment, Afreximbank a également fait un don de 1,5 million de dollars pour soutenir les victimes du cyclone Idai au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi et prévoit des actions futures.
https://afrique.latribune.fr

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up