Alerte – Le fleuve Gambie se tarit à Kédougou

Les membres de l’association « Alerte » basée à Kédougou ont fait face ce jeudi à la presse à Dakar pour tirer la sonnette d’alarme sur les exploitations minières qui sont en train de dégrader l’environnement à Kédougou. Notamment le fleuve Gambie qui s’est tari à cause de l’exploitation minière abusive dans la région.

Selon Woudy Diallo, président de l’association « Alerte Environnement » de Kédougou, il y a plus de 50 permis d’exploitation d’or dans la région avec une entreprise qui exploite et une autre en phase d’exploitation. Plusieurs dizaines ont un arrêté d’exploitation d’or alluvionnaire et éluvionnaire sans compter l’orpaillage. Ces exploitations constituent, dit-il, un énorme dégât écologique avec la contamination des sols jadis destinés à l’agriculture et l’élevage.

Certaines entreprises sont dans le lit du fleuve Gambie ou de la Faleme comme cette entreprise des chinois qui sont allés jusqu’à draguer le fleuve Gambie le divisant en deux au point que l’eau ne coule pas en amont.

En plus certaines entreprises sont rentrées dans le parc national Niokolo Koba est patrimoine de l’Unesco en péril

Les populations de Kédougou sont très dépendantes de leur environnement pour les moyens de subsistance ainsi que pour la nourriture et l’eau. Sur le plan économique les populations ne se retrouvent pas.

HOMEVIEWSENEGAL

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up