Apprentissage du chinois, des techniques agricoles et métiers d’avenir : 100 meilleurs étudiants de l’Institut Confucius de l’UCAD primés

L’Institut Confucius de l’UCAD a célébré la sortie de la première promotion ce week-end.
C’est les 100 meilleurs étudiants de l’institut chinois qui ont reçu leur parchemin. Ils ont reçu une formation en langue chinoise, en techniques agricoles et métiers d’avenir.
Le directeur Exécutif dudit institut, M. Mamadou Fall, souligne que c’est un bilan satisfaisant et la formation a transformé les étudiants en entrepreneurs opérationnels. Le cursus va de la formation à l’insertion pour l’étudiant qui s’intéresse à l’agriculture, au pétrole, ou aux métiers d’avenir. Les différentes communes du Sénégal ont décidé d’octroyer des terres aux étudiants, est en train de donner ses fruits.

« Aujourd’hui, nous avons choisi de primer les 100 meilleurs. Il y a une centaine, qui vont recevoir leur attestation sanctionnant plus de 3 ans de travail dans l’apprentissage du chinois, mais aussi travail dans l’apprentissage de métier. Et nous avons choisi plusieurs métiers, on en choisit au moins 3 métiers majeurs, ce sont des métiers très demandés sur le marché du travail aujourd’hui, mais aussi, qui sont des métiers très importants pour l’avenir du Sénégal. L’agriculture, j’ai l’habitude dire, c’est l’avenir du Sénégal incontestablement. Il y a tout un débat sur le pétrole, nous sommes en train de prévenir le Sénégal du pétrole en mettant sur le marché des étudiants qui sont bien outillés pour en comprendre le Management, la logistique et la commercialisation. Il faut insérer dans ce pays, la mystique de l’auto-emploi, il faut en finir avec l’esprit fonctionnaire », a souligné M. Mamadou Fall, directeur exécutif de l’institut Confucius.

D’après le directeur exécutif, les étudiants sont déjà dans les champs, ils sont en train d’apprendre les techniques agricoles, mais d’apprendre les techniques de maintenance et de conduite de la machinerie agricole grâce à un partenariat avec des entrepreneurs chinois avec la mission agricole chinoise.
Et M. Fall de souligner : « Nous accompagnons les étudiants jusqu’à l’accès au foncier en partenariat avec les communes du Sénégal. Ce partenariat est en train de donner ses fruits parce que nous avons déjà signé des partenariats avec plusieurs maires qui ont décidé d’octroyer des lopins de terre à nos étudiants. Les étudiants sont aussi dans les entreprises chinoises ».
«Il faut insérer dans ce pays la mystique de l’auto- emploi et finir avec l’esprit fonctionnaire. Malheureuse le sénégalais pense que pour trouver du travail il faut nécessairement être salarié», il faut rompre avec ce modèle. C’est l’esprit dans lequel de l’institut Confucius forme ses étudiants. Nous leurs inculquons ces notions essentielles pour qu’ils soient maître du jeu, entrepreneurs. L’environnement s’y prête et les moyens existent», dira le directeur exécutif de l’institut Confucius.
Il tenu à préciser qu’il offre à leurs étudiants, la possibilité de s’engager directement dans le marché du travail et de devenir leur propre patron.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image