Banque : La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA se dit prête à affronter la réforme bancaire en Afrique de l’Ouest

(Agence Ecofin) – La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA) s’est dite prête à se mettre en conformité avec les nouvelles règles de supervision bancaire Bâle II et III, entrées en vigueur dans l’espace UEMOA dès le 1er janvier 2018.
« L’entrée en vigueur de Bâle 2/3 n’aura pas d’impact significatif sur l’activité de la CRRH-UEMOA. Elle a ainsi pu, depuis janvier 2018, se conformer aux nouvelles réformes de la BCEAO (banque centrale ndlr) qu’il s’agisse de la mise en place du dispositif prudentiel Bâle 2 et 3 ou du plan comptable bancaire révisé » a déclaré l’institution en réponse à des questions de l’Agence Ecofin
Pour l’exercice 2017, qui était le deuxième sans subventions, la CRRH UEMOA a présenté de solides performances. Elle annonce des ressources en hausse, grâce à une optimisation de sa trésorerie, qui est passée de 45 milliards de FCFA en 2016 à 57 milliards de FCFA en 2017.
Aussi, son niveau d’activités est annoncé à 38,3 milliards de FCFA en 2018, contre 21,3 Milliards de FCFA en 2016, soit une hausse de 79,8%. Enfin, ses revenus de placement ont connu aussi une forte variation, ils passent de 761 millions de FCFA en 2016 à 2,7 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 261,6%.
Dans ces conditions, le produit net bancaire s’est amélioré, soutenu aussi bien par la hausse du niveau d’activités et des revenus de placement, que par une bonne maîtrise de ses dépenses. Il passe ainsi de 850 millions de FCFA en 2016 à 2,18 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 156,9 %.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up