Banque mondiale : Nouvel investissement dans le secteur minier au Cameroun

La Banque mondiale a de nouveau décidé d’investir dans le développement du secteur minier camerounais. L’institution de Bretton Woods a signé avec l’Etat camerounais ce mercredi 20 juin un accord de crédit de près de 16,6 milliards de francs CFA, soit environ 29,3 millions de dollars. D’après les sources proches du dossier, les fonds octroyés seront consacrés au financement additionnel du Projet de renforcement des capacités dans le secteur minier (PRECASEM).
Pour une meilleure gestion du potentiel minier
Concrètement, cette nouvelle enveloppe de la Banque mondiale contribuera à une meilleure gestion du potentiel minier camerounais en permettant la poursuite de la mise en œuvre des activités pour la collecte, le traitement, le stockage et la diffusion des informations sur le sous-sol du pays. Il s’agit aussi pour l’institution financière internationale non seulement d’accompagner la mise en place d’un cadre institutionnel et réglementaire propice au Cameroun, mais aussi d’apporter un soutien au processus de déconcentration des services du cadastre minier, de permettre un renforcement des capacités dans la négociation des conventions minières et le suivi des opérations ainsi que la gestion environnementale et sociale, et d’apporter un soutien à la structuration de l’exploitation artisanale.
Ce n’est pas la première fois que la Banque mondiale s’engage aux côté du secteur minier camerounais. En janvier 2017, l’institution avait financé à hauteur de 4,5 milliards de francs CFA une nouvelle campagne de prospection de sites miniers à travers un programme de cartographie géologique et géochimique dans les différentes régions du pays. Pour rappel, la Banque soutient le PRECASEM depuis juin 2012.
(Source : https://afrique.latribune.fr)

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up