BP se félicite de la compétitivité des coûts de son projet sénégalo-mauritanien de GNL

Mercredi, le producteur britannique de pétrole et de gaz, BP, s’est félicité de ce que son projet de liquéfaction de gaz naturel, à cheval sur les frontières maritimes du Sénégal et de la Mauritanie, devienne de plus en plus compétitif en matière de coûts.

Selon Bernard Looney, le responsable de l’amont chez BP, cette embellie intervient à mesure que l’entreprise avance dans les travaux d’extension et de développement du projet. Elle est surtout facilitée par les investissements réalisés à l’avance dans l’usine de liquéfaction qui devrait générer 2,5 Mtpa en 2022.

« Nous avons investi dans l’infrastructure d’origine, de façon à ce que les phases suivantes deviennent extrêmement économiques », a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par S & P Global. La déclaration a été faite dans le cadre de la cérémonie de publication des résultats du quatrième trimestre de BP.

La firme britannique a pris sa décision finale d’investissement sur le projet Tortue / Ahmeyim, en décembre dernier.

La capacité de l’usine de liquéfaction est prévue pour atteindre 10 Mtpa ultérieurement.

Source:Agence Ecofin

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up