Compagnies: La compagnie française de gaz et d’électricité Engie prévoit de quitter une vingtaine de pays, d’ici à 2022

(Agence Ecofin) – Dans le cadre de sa stratégie de désinvestissement des énergies fossiles, la société française de gaz naturel et de fourniture d’électricité, Engie, envisage de céder ses parts dans une vingtaine de pays, d’ici à 2022. C’est Isabelle Kocher, PDG de la société, qui a fait part de cette information sans mentionner les pays.

Elle a présenté son nouveau plan triennal qui devrait conduire à la vente de 6,8 milliards d’euros d’actifs entre 2019 et 2022. Entre 2016 et 2018, la société qui possède d’importantes parts en Afrique a vendu pour plus de 16 milliards d’euros d’actifs.

Dans le cadre de ce nouveau programme, Engie investira jusqu’à 12 milliards d’euros sur des marchés émergents comme l’Asie du Sud-Est et l’Afrique. Ceci, en mettant l’accent sur les énergies renouvelables, les infrastructures et les services.

« Nous avons jeté les bases d’une importante création de valeurs pour les actionnaires et nous nous appuyons sur nos réalisations pour être à l’avant-garde de la deuxième vague de la transition énergétique », a déclaré Isabelle Kocher.

L’année dernière, Engie a affiché un résultat net récurrent de 2,5 milliards d’euros, dans la droite ligne des objectifs et en hausse de 1,7% par rapport à 2017, mais inférieur aux attentes du marché.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image