Consulting : Le Sénégal s’associe à l’ISOC pour développer son segment de l’Internet des objets

(Agence Ecofin) – Le Sénégal, représenté par son ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), a signé un accord de partenariat avec l’Internet Society (ISOC). La collaboration tripartite entérinée le 30 novembre 2018, porte sur la sécurité de l’Internet des objets (IoT) au Sénégal, pré-requis indispensable au développement de ce nouveau segment du marché télécoms.
Dans un communiqué, les trois parties soulignent que cet accord traduit « la volonté forte de mettre en place une stratégie commune pour développer et promouvoir la numérisation du Sénégal et sa participation à la révolution de l’Internet des objets, le tout dans des conditions optimales de sécurité et de démarche, qualités auxquelles veilleront l’ensemble des protagonistes». Une approche collaborative visant à identifier les défis et les solutions actuels et potentiels, pour une politique de grande envergure régissant la sécurité́ de l’Internet des objets au Sénégal, est attendue dans un délai de dix-huit (18) mois.
La collaboration entre le Sénégal avec l’ISOC sur la sécurité de l’Internet des objets intervient quelques jours après que le régulateur télécoms a lancé une consultation publique pour recueillir les avis et suggestions des acteurs du secteur télécoms et TIC sur ce segment de marché.
Close le 30 novembre 2018, la consultation publique lui permettra de définir un cadre pratique qui déterminera les usages de l’IoT; les technologies réseaux sur lesquelles le service pourrait être déployé dans le pays ; le régime juridique auquel seront soumis les exploitants; les fréquences télécoms à leur attribuer et les mesures de sécurité pour préserver les données personnelles des utilisateurs.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up