Croissance économique mondiale : Solide croissance prévue en 2018

La Direction générale de la planification et des politiques économiques, dans son document : « Le point mensuel de conjoncture de conjoncture février 2018 », prévoit une solide croissance de l’économie mondiale en 2018.

D’après le document, après deux mois d’activité, les prévisions sur la croissance de l’économie mondiale en 2018 se révèlent de plus en plus optimistes, selon l’OCDE. Les perspectives positives d’une accélération de la croissance en 2018 et 2019 sont à la faveur d’un important volume d’échanges commerciaux qui profite à la fois aux pays avancés et émergents.

« Cette bonne orientation s’appuierait en particulier sur l’expansion de l’économie américaine qui a récemment profité de l’accord sur la hausse des plafonds des dépenses publiques. En effet, cette nouvelle mesure de relance budgétaire, combinée à la réforme sur les réductions des impôts, votée en fin 2017, devraient permettre aux Etats-Unis d’enregistrer une croissance soutenue en 2018 », renseigne-t-on dans le document.
D’après la source, la révision à la hausse des perspectives de l’économie mondiale repose également sur l’Allemagne qui devrait avoir une politique budgétaire plus expansionniste, suite à l’accord de coalition sur la formation du gouvernement. Et toutefois, les tensions protectionnistes grandissantes risquent d’entacher les perspectives à court terme de l’activité mondiale.

« Dans sa publication de mars 2018, l’OCDE a estimé que la production mondiale devrait augmenter de 3,9% en 2018 et 2019, soit des hausses respectives de 0,2 et 0,3 point de pourcentage par rapport aux précédentes prévisions. S’agissant du G20, les prévisions de croissance, se sont améliorées pour la plupart des pays. En somme, l’activité des pays du G20 devrait progresser de 4,1% en 2018, soit 0,2 point de plus que les précédentes anticipations. Aux Etats-Unis, la croissance du PIB a été révisée à la hausse pour 2018, de 2,5% à 2,9 % alors qu’au Royaume-Uni, l’incertitude autour du Brexit pèse toujours sur l’activité, notamment les futures relations avec l’Union européenne. En 2018, le taux de croissance du Pib britannique est attendu à 1,3% », souligne-t-on dans le document.

Selon la source, dans la zone euro, l’activité économique resterait vigoureuse, même si une certaine disparité est observée entre les pays de la zone. En 2018, l’OCDE table, désormais, sur une expansion de 2,3%, soit une amélioration de 0,1 point de pourcentage par rapport à la précédente estimation. Et en particulier, les croissances respectives des économies allemande et française sont attendues à 2,4% et 2,2%, augmentant de 0,1 et 0,4 point de pourcentage comparativement aux dernières prévisions.
« Au sein des économies émergentes, les perspectives économiques favorables s’appuient, en partie, sur le redressement des pays producteurs de produits de base, notamment le Brésil et la Russie. Ces derniers connaîtraient des taux de croissance respectifs de 2,2% et 1,8% en 2018. En outre, l’activité économique chinoise resterait soutenue en 2018, affichant une croissance de 6,7%, soit 0,1 point de pourcentage de plus que les précédentes estimations », mentionne la source.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up