Entreprises :Le groupe anglo-néerlandais Shell déclare des bénéfices en baisse sur ses activités d’exploitation pétrolière en Afrique

(Agence Ecofin) – Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a présenté des résultats financiers, d’où il ressort que la contribution de l’Afrique aux bénéfices réalisés dans le cadre de ses activités d’exploitation pétrolière, a été de 1,58 milliard $. Une performance qui est en baisse comparée à celle de l’année 2017 précédente (1,7 milliard $).
Le groupe a pourtant réalisé ses ventes de pétrole africain à 72 $ le baril, son meilleur prix depuis 2015. Pareillement, le gaz exploité dans la région s’est vendu à une moyenne de 3,02 $ le millier de pieds cubes standard, un niveau record depuis 2013.

Les données publiées par Shell suggèrent que les 1,13 milliard de pieds cubes de gaz vendus en 2018 (un record depuis 2013), n’ont pas suffi à combler la baisse des volumes moyens de pétrole disponibles à la vente, de 163 000 barils/jour, le niveau le plus bas des cinq dernières années.

Le groupe semble toutefois en confiance sur la région. Après avoir continuellement baissé depuis 2013 jusqu’à son niveau le plus bas en 2017 (625 millions $), ses investissements y ont repris, atteignant fin 2018 le montant de 1,6 milliard $. Il reste à voir si cela suffira à redonner à la région sa place de marché privilégié pour Shell.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up