Exportations industrielles : L’Algérie lorgne le marché de la RDC

L’Algérie ambitionne d’exporter ses produits industriels, notamment des bus et des équipements industriels vers le marché de la République démocratique du Congo. La question a été abordée dimanche dernier à l’occasion de la visite du chef de la diplomatie congolais, Léonard She Okitundu à Alger. Toujours à cette occasion, un accord pour la création d’une commission mixte et un mémorandum d’entente ont été signés par les deux parties.

L’Algérie et la République démocratique du Congo (RDC) entendent renforcer leur coopération économique. Dimanche dernier, lors de la visite du vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères et de l’intégration régionale, Léonard She Okitundu à Alger, le ministre algérien de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi a abordé la question des échanges commerciaux, évoquant notamment la possibilité pour l’Algérie d’exporter une partie de ses produits industriels vers la RDC. Il s’agirait essentiellement des bus de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI), des produits électroniques et électroménagers, du machinisme agricole et des équipements dédiés à l’industrie électrique.

D’après un communiqué conjoint, le ministre Youcef Yousfi a ajouté avoir promis à son interlocuteur congolais que l’Algérie restait disponible à accompagner la RD Congo dans le domaine de l’électrification. Réagissant aux propos du ministre algérien, Léonard She Okitundu a laissé entendre que son pays est favorable à ces propositions portant sur les exportations de produits industriels de l’Algérie vers la RDC.

Une commission mixte et un mémorandum d’entente
D’après le communiqué du ministère de l’Industrie et des mines, le responsable congolais a ajouté que sa visite en Algérie visait à jeter les bases d’une coopération économique «qui reste jusque-là en deçà des attentes des deux gouvernements». Ceci dit, a-t-on annoncé, une mission économique congolaise devrait se rendre dans les prochains mois en Algérie pour étudier les possibilités de renforcement de la coopération entre les deux pays.
D’après les sources officielles, la RDC et l’Algérie ont signé un accord instituant la commission mixte de coopération entre les deux pays ainsi qu’un mémorandum d’entente sur les consultations politiques. Les documents ont été signés par le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et le vice-Premier ministre congolais aux Affaires étrangères et à l’intégration régionale.
(Source : https://afrique.latribune.fr)

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up