Information technologique : Un dispositif d’accès pour les PME et PMI lancé

Enda Graf Sahel a procédé au lancement du dispositif HUB-IIT (intégrer l’information technologique) pour accompagner les micros, petites et moyennes entreprises du secteur agro-alimentaire. Ceci, c’est pour permettre les PME et PMI du secteur agro-alimentaire à disposer de l’information technologique pour leur développement économique.
« Le dispositif « Hub-IIT » est un dispositif d’accompagnement aux micros, petites et moyennes entreprises de l’agro-alimentaire à disposer de l’information technologique pour un meilleur développement économique de leur entreprise et une meilleure compétitivité de leurs produits sur le marché national et international. En effet la première année, nous sommes à Dakar et à Thiès et dès début 2020, nous serons à Ziguinchor. Notre porte d’entrée, ce sont les associations et les fédérations, comme vous le savez les femmes sont assez bien organisées dans l’industrie agro-alimentaire dans des fédérations et des associations. A travers les réseaux, nous réalisons un diagnostic de leur entreprise pour mieux comprendre, quels sont leurs besoins », a laissé entendre Mme Maguette Diallo, chef du dispositif.
Selon Mme Diallo, le dispositif doit permettre aux entreprises d’être plus productives et de faire un saut technologique.
« Nous n’allons pas seulement nous limiter à la technologie, nous les accompagnons aussi à la recherche de financement, à l’achat des équipements qu’il faut pour développer leurs structures jusqu’à une meilleure visibilité de leurs produits », dira-t-elle.
M. Alain larreture, Tech Dev, souligne: « Il est important d’avoir un développement des petites et moyennes entreprises sur lequel peut se développer tout un tas d’autre chose. Et que la petite entreprise, c’est un petit peu le cœur d’un développement endogène, homogène et réussi pour les différents pays auxquels le « hub »intervient. Dans les pays africains, ces petites entreprises s’appuient sur le secteur rural, sur l’agriculture. Ce sont souvent des entreprises qui travaillent le produit sur l’agriculture, soit des produits agricoles destinés à l’alimentation. Ces petites entreprises sont extrêmement importantes parce que la plupart du temps, il s’agit de femmes, de promotrices qui prennent des responsabilités importantes et qui par le travail qu’elles font, permettent le développement et la structuration de la filière depuis la production agricole jusqu’à la consommation finale ».
Notre but était le soutien et l’appui des jeunes entreprises.
Quant à M. Emanuel Seny Ndione, président d’Enda Graf Sahel, il avance : « Un hub, c’est une plateforme d’informations technologiques mais basée sur les innovations en cour parce que les performances de nos PME-PMI sont limitées par le fait que l’accès aux technologies pose problème, et l’accessibilité financière est un gros problème. C’est sur ce défi de la technologie, de l’accès à l’information que le « Hub » accentue son effort ».

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image