Investissements privés : la Côte d’Ivoire dans la mire des opérateurs américains

Les investisseurs privés américains comptent saisir les opportunités offertes par la Côte d’Ivoire, a déclaré le sous-Secrétaire américain au Commerce, Gilbert Kaplan au cours d’un entretien avec le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly en déplacement à Washington. L’économie ivoirienne, qui attire déjà quelques investissements privés américains, affiche l’un des taux de croissance les plus importants de la sous-région.

Washington veut renforcer l’investissement privé américain en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite à la suite de la rencontre, ce jeudi 11 avril, entre le Premier ministre Ivoirien Amadou Gon Coulibaly et le sous-secrétaire américain au Commerce, Gilbert Kaplan. Ce dernier a souligné les opportunités offertes par la Côte d’Ivoire aux investisseurs privés américains. Les principaux secteurs visés par les investisseurs américains en Côte d’Ivoire sont «l’agro-industrie, le transport, l’énergie, les routes et bien d’autres domaines en Côte d’Ivoire», a précisé Gilbert Kaplan.

Des opportunités d’investissements que le Premier ministre Ivoirien Amadou Gon Coulibaly a mis en exergue au cours de ses échanges avec le sous-secrétaire d’Etat américain. Il a notamment présenté les bonnes perspectives de croissance de l’économie ivoirienne et les opportunités d’investissement qu’offre le pays depuis 2011 dans différents secteurs d’activités, en mettant particulièrement l’accent sur le dynamisme du secteur agro-industriel. Selon Coulibaly, la transformation agro-industrielle, plus précisément celle dans les filières cacao et anacarde en vue du développement de chaînes de valeur, sont parmi les priorités ivoiriennes.

Raffermissement des relations dans un contexte de réformes
Depuis 2013, l’économie ivoirienne et caractérisée par des progrès constants en termes de croissance et de réformes, dans un contexte politique apaisé. Le pays qui a affiché un taux de croissance de 7,4% en 2018 selon la Banque mondiale -l’un des taux les plus élevés de la sous-région- attire les investisseurs. C’est dans ce contexte que la coopération entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis s’est intensifiée. L’amélioration des indicateurs économiques et les réformes entreprises par le pays ont renforcé la confiance des investisseurs privés américains dans l’économie ivoirienne.
Une confiance qui s’est traduite entre autres par la hausse constante de leurs parts dans les Eurobond sur la période 2014 et 2015, avec respectivement 50% et 62%, en termes de répartition géographique. Aussi, la Côte d’Ivoire a été élue en 2015 au Programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC). A ce titre, le pays ouest-africain a bénéficié en 2017 d’environ 315 milliards de Fcfa de financement pour le renforcement de ses compétences, l’employabilité et la productivité, mais aussi pour développer le secteur des transports.
https://afrique.latribune.fr

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image