La compagnie Air Sénégal lance ses vols domestiques

La nouvelle compagnie Air Sénégal SA devrait démarrer ses vols domestiques cette semaine. L’annonce a été faite par la ministre des Transports aériens et du développement des infrastructures aéronautiques, Maïmouna Ndoye Seck, qui intervenait à la cérémonie d’ouverture d’une réunion des ministres des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine en charge de l’aviation civile.

A compter de cette semaine, les Sénégalais pourraient normalement se rendre dans les différentes villes de leur pays par avion. Initialement prévus pour mi-avril, les vols domestiques de la nouvelle compagnie Air Sénégal devraient démarrer cette semaine.
L’information a été révélée par la ministre sénégalaise des Transports aériens et du développement des infrastructures aéronautiques, Maïmouna Ndoye Seck, à l’occasion de l’ouverture, en fin de semaine dernière, de la réunion des ministres des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) chargés de l’aviation civile.
«Air Sénégal va commencer ses activités les jours à venir sûrement la semaine prochaine. La nouvelle compagnie sera déployée sur les réseaux domestiques de voisinage interafricain et internationaux», avait indiqué la ministre des Transports aériens.
Revenant sur le retard pris par l’opération, Maïmouna Ndoye Seck a expliqué que cela est dû aux activités de certification qui étaient en cours et qui ont dû prendre beaucoup de temps pour permettre le bon fonctionnement de la compagnie. «Mais il fallait attendre à ce que toutes les conditions de sécurité et de sûreté, autrement dit la certification de la compagnie, soient effectives pour que Air Sénégal SA démarre ses activités», a laissé entendre la ministre. D’après la même source, pour ces premiers vols, Air Sénégal peut compter sur les deux avions ATR 72-600 qui sont disponibles depuis la fin de l’année dernière.

En ligne avec les objectifs communautaires de l’UEMOA

Le lancement des vols domestiques, tout comme la réforme et la modernisation des infrastructures aéroportuaires et services aériens au Sénégal, fait partie des engagements des autorités du pays comme définis dans le Plan Sénégal émergent.
Cette ambition selon Maïmouna Ndoye Seck, «est parfaitement en ligne avec les objectifs communautaires au sein de l’UEMOA, dont le plus important reste le désenclavement de l’Union dans un espace sûr et répondant aux normes et standards de l’Organisation de l’aviation civile».
S’adressant à ses pairs de la sous-région, la ministre a souligné que c’est «l’adoption d’un cadre juridique dans notre espace communautaire qui a conduit le Sénégal à s’inscrire dans la dynamique du renforcement des capacités des administrations de l’aviation civile avec la création de l’ANACIM, la création et la mise en exploitation de la compagnie aérienne Air Sénégal SA».
Rappelons que les ministres de l’UEMOA se sont réunis la semaine dernière pour examiner les projets de textes communautaires relatifs à l’opérationnalisation de l’Agence communautaire de supervision de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile des États membres (ACSAC).
(Source : https://afrique.latribune.fr)

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up