La Côte d’Ivoire injectera 5 milliards FCFA dans la lutte contre le travail infantile dans le cacao

(Agence Ecofin) – En Côte d’Ivoire, le gouvernement consacrera 5 milliards FCFA à l’éradication du travail infantile dans la filière cacao sur la période 2019-2021.

Ce plan fait partie de la nouvelle stratégie de l’exécutif visant à conjuguer au passé cette pratique non seulement dans les plantations de cacao mais aussi dans les autres secteurs de l’économie en général.

Cette feuille de route d’un coût global de 76 milliards FCFA s’appuiera sur le renforcement des capacités des femmes à travers l’amélioration de leurs revenus et un investissement plus accru dans l’éducation.

« Ce plan a une plus large portée que les précédents et compte appréhender la pauvreté des ménages comme principale racine du travail infantile », explique à Reuters Patricia Sylvie Yao, secrétaire exécutive du Comité national de lutte contre le travail et l’exploitation des enfants.

« Les mesures comme le renforcement des capacités des femmes et l’investissement dans l’éducation pourraient être perçues comme n’ayant pas un lien direct avec le travail infantile mais elles ont un impact », estime Tim McCoy, vice-président de la Fondation mondiale du cacao (WCF).

D’après les estimations de la fondation anti-esclavagiste australienne Walk Free rapportées par Reuters, près de 890 000 enfants travaillent dans le secteur du cacao, certains pour leurs parents alors que d’autres font l’objet d’un trafic avec l’étranger.

Pour rappel, il s’agit de la troisième stratégie du gouvernement ivoirien pour juguler ce fléau depuis 2012.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image