(Agence Ecofin) – En Égypte, le gouvernement envisage de lancer dans les 36 à 48 prochaines semaines, une bourse de matières premières agricoles. L’annonce a été faite par Ibrahim Ashmawy, responsable de l’Autorité de développement du commerce d’intérieur (ITDA).

Cette nouvelle entité qui devrait prendre la forme d’une joint-venture entre la Bourse d’Égypte (ESE) et le ministère de l’Approvisionnement permettra de coter les matières premières locales ou importées. Les denrées ciblées sont le blé, le sucre, le maïs et le riz.

Les actionnaires de la future entité comprennent l’Autorité générale de l’approvisionnement (GASC), l’ITDA, l’Egyptian Holding Company for Silos and Storage (le principal fournisseur de blé de la GASC) et l’ESE.

Pour rappel, l’Égypte est l’un des principaux consommateurs de blé du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici