Liberia : les producteurs rizicoles plaident pour un meilleur soutien de l’exécutif

(Agence Ecofin) – Au Liberia, la Fédération nationale rizicole appelle à un meilleur soutien de la part du gouvernement pour un développement de la production.

Se confiant au Daily Observer, Mohammed Kamara, numéro un du groupement estime que l’exécutif devrait consacrer l’enveloppe de 8 millions $ actuellement injectée dans la subvention des importations à l’appareil productif.

« Le gouvernement doit former plus d’exploitants et leur fournir des intrants agricoles et des machines appropriées pour promouvoir la production. Il doit y avoir aussi des subventions aux acteurs qui se trouvent le long de la chaîne de valeur du riz. Nous sommes convaincus que si l’exécutif effectue un tel changement, les problèmes auxquels fait face la filière seront réduits », indique le responsable.

Pour rappel, les politiques mises en œuvre jusqu’ici par les précédents gouvernements n’ont pas permis à la filière rizicole de sortir de sa torpeur. Elle reste l’une des moins évoluées de la région ouest-africaine avec des rendements inférieurs de 45 % environ à la moyenne de l’Afrique subsaharienne.

D’après les données du Département américain de l’agriculture (USDA), le pays a importé 370 000 tonnes de la céréale en 2017/2018.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image