L’Indonésie et la Malaisie poursuivent leur riposte contre la réforme de l’UE sur l’huile de palme

(Agence Ecofin) – L’Indonésie et la Malaisie ont envoyé le weekend dernier, une lettre d’objection à l’Union européenne (UE) concernant sa réglementation sur l’huile de palme, rapporte Reuters.

Ladite lettre a été signée conjointement par le président indonésien, Joko Widodo et le premier ministre malaisien Mahathir Mohamad.

Le bloc régional qui envisage de bannir l’huile de palme de la liste des biocarburants d’ici 2030, met en avant l’impact de sa production sur la biodiversité et le climat. Pour protester contre cette réglementation, les deux pays ont menacé l’UE de poursuites devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

La Malaisie a notamment dénoncé des preuves scientifiques non fiables ayant permis à l’UE de tirer ses conclusions et une exagération des estimations de la superficie consacrée à l’huile de palme.

Pour sa part, l’Indonésie a fait savoir qu’il inciterait les entreprises de la filière à entamer des poursuites judiciaires contre l’UE et a menacé de quitter l’Accord de Paris sur le climat signé en 2015.

Pour rappel, les deux pays fournissent près de 80% de la récolte mondiale d’huile de palme. D’après les dernières estimations, la production mondiale de l’oléagineux devrait tourner autour de 72 millions de tonnes en 2019.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up