Macky Sall à la 5ème Edition du Forum sur la Finance Islamique : « Il est capital de bâtir une véritable industrie financière islamique à côté de la finance conventionnelle »

Le Président de la République, M. Macky SALL a procédé ce lundi 7 mai 2018 au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamnadio au lancement officiel de la 5ème Edition du Forum sur la Finance Islamique, organisée par l’institut africain de la finance islamique(AIIF). D’après le président Macky Sall, il est capital de bâtir une véritable industrie financière islamique à côté de la finance classique. Ce Forum dont le thème est « L’Afrique de l’Ouest nouvelle destination des investissements directs des pays du Golfe », a réuni les investisseurs des pays du Golf et plus de 500 acteurs institutionnels et privés de l’espace de la CEDEAO.

« Il est capital de bâtir une véritable industrie financière islamique à côté de la finance conventionnelle en vue d’élargir la gamme de services financiers, de multiplier les opportunités économiques au profit des populations et d’intensifier les réalisations du PSE notamment dans sa phase II. J’attends avec beaucoup d’intérêt les réalisations du forum qui aideront à garantir l’émergence d’une finance islamique forte au Sénégal et dans l’espace UEMOA, de la CEDEAO. Je vous exhorte de réfléchir sur les voies et moyens de lever les contraintes », a déclaré M .Macky Sall, président de la république.
Selon le président de la République, la finance islamique fondée sur les principes de paix, de justice et d’équité sociale, s’est affirmée comme instrument de développement moderne adopté aux besoins de l’Etat, de l’entreprise et du citoyen.
Et Macky Sall de renchérir : « Cette finance non spéculative soutient l’économie réelle, assure, relève le défi de la normalisation de la standardisation er de la formation. Elle constitue ainsi un levier, le levier de financement complémentaire, voire une alternative aux financements conventionnels, il y a encore du chemin mais nous sommes sur la voie ».
Il estime que ce forum vise la promotion de la finance islamique dans notre pays et dans la sous-région. Et on ne va pas parler de la finance non islamique, il faut combiner les deux pour le moment pour en tirer les meilleurs profits.
« Aujourd’hui, la finance islamique se positionne comme composante essentielle du système financier international après avoir affirmé son leadership dans certains pays, asiatiques et le Moyen-Orient. Elle résout les problèmes en raison de son caractère innovant, de sa résilience aux crises », laisse entendre Macky Sall.
« La finance islamique s’est révélée être un levier important de diversification des sources des instruments e financements pour les pays souvent sujets à des séries de crise. C’est pourquoi certains pays africains essayent d’optimiser les opportunités qu’elle offre, tan disque d’autres définissent des espaces stratégiques pour bâtir une industrie financière islamique. Pour le Sénégal qui a très tôt appréhendé les enjeux de la finance islamique dont les principes sont en adéquation avec nos ambitions de construire le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous, à travers le Plan Sénégal Emergent », a souligné le Président de la République.

Selon le président Macky Sall, la microfinance islamique entend jouer un rôle décisif dans le secteur de la microfinance en général avec le projet de création d’une institution de microfinance islamique d’un capital de 5 milliards de F CFA en coopération avec la banque islamique de développement et des privés nationaux.
M. Mouhamadou Lamine Mbacké, PDG de l’AIIF affirme : « Cette présence traduit un engament en faveur de l’émergence d’une industrie financière au Sénégal. En effet après son accession à la magistrature suprême, le président a mis en place le plan Sénégal émergent qui intègre la finance islamique comme approfondissement et développement du secteur financier afin d’accompagner la mise en œuvre du plan ».

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up