Pour le développement des PME/PMI : Une ligne de crédit de 170 milliards de FCF dégagée

Dans le cadre de ses activités et programmes, l’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME), a procédé au lancement du fonds « ENVOL » sous la présidence du Ministre du Commerce, de la Consommation et du Secteur Informel, M. Alioune Sarr. Le Fonds Envol, fruit du partenariat avec la SGBS, allie assistance technique et appui financier pour offrir aux PME une solution globale à leurs besoins de croissance. A travers « Envol », la SGBS dégage une enveloppe financière de 170 milliards sur 5 ans, dont 15 milliards en 2018 pour les PME sénégalaises inscrites au programme de labellisation.
« Notre volonté sur le Sénégal est d’accompagner le développement du marché des entreprises, particulièrement les PME. Le fonds représente une ligne de crédits de 170 milliards pour le développement des PME et start-up au Sénégal pour 5 ans. Les financements vont être octroyés pour le développement des PME. Les PME représentent 98% de l’économie du Sénégal. Les PME sont le premier employeur du Sénégal. Il faut aider le marché informel à devenir formel », souligne M. Jean Marc Manel, DG SGBS.
Quant à M. Idrissa Diabira, DG ADEPME, il avance : « C’est une réponse aux besoins de financement des PME. Il s’appuie sur les PME pour leur croissance. Il permet aux PME de répondre aux normes, améliorer la visibilité de l’entreprise qui pourra négocier en toute transparence ».
Alioune Sarr, ministre du commerce de dire : « Le Sénégal a un cap, nous savons où nous allons. Notre objectif, c’est de faire les PME des champions de création d’emploi. J’espère que les fonds ne vont pas seulement se limiter à Dakar, il faut aller vers les autres régions. Il faut engager une vaste campagne de communication. Il faut partager avec les PME, les rassurer pour qu’elles puissent saisir les opportunités. Le fonds « Envol » constitue une réponse pour le financement des PME ».
Ce fonds qui vise à améliorer la performance des PME/PMI sénégalaises par la mise à leur disposition de financements appropriés à leur profil, est étalé sur 5 ans. Et pour la première année, c’est 15 milliards qui seront déboursés, deuxième année 25 milliards ; troisième année 35 milliards, quatrième année 45 milliards et cinquième année 50 milliards.
Rappelons que ce fonds s’appuie sur le programme de labellisation initié par l’ADPME et offre aux PME l’opportunité d’accéder à un financement adapté à leur profil et répondant à leurs préoccupations en termes de diligence dans le traitement, de coût de crédit et durée de remboursement. Et la labellisation est un processus qui vise à améliorer l’éligibilité de la PME aux financements bancaires ou autres par un renforcement du management, de la lisibilité de l’entreprise dans son secteur dans son secteur et du monitoring.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up