Prix du leadership local : Les primés recevront leurs récompenses des mains du Chef de l’Etat le 9 novembre prochain

Dans un entretien que Mamadou Bachir Kanouté, coordonnateur exécutif d’Enda Ecopop a accordé à Business221, il est largement revenu sur le prix du leadership local initié par Enda Ecopop. Selon M. Kanouté, c’est le chef de l’Etat M. Macky Sall qui va remettre aux primés leurs récompenses.
« Le 7 et le 8 novembre, nous allons nominer les collectivités qui ont eu les meilleures pratiques et nous allons les inviter au Grand théâtre et qu’elles viennent partager notre expérience. C’est important parce que ça sera un temps fort d’apprentissages par pair. Les maires qui ont été primés vont partager leurs expériences avec d’autres maires qui n’ont pas été primés mais qui sont à la recherche de solutions innovantes », a laissé entendre M. Mamadou Bachir Kanouté.
D’après le coordonnateur exécutif d’Enda Ecopop, les innovations des maires pourront être partagées avec eux pendant deux jours et les maires nominés dans chacune des catégories viendront partager et à la suite de ces présentations devant le comité scientifique composé de personnalités neutres.
« Nous allons primer les trois meilleurs de chaque catégorie, qui recevront le 9 novembre au grand théâtre les mains du chef de l’Etat leurs prix du leadership local qui permettront de continuer leur œuvre et qui leur permettront d’être encouragés dans ce qu’ils font. Et s’ils parviennent à initier des choses et que ça donne des résultats, c’est important de les encourager. Notre rôle à Enda, ça sera d’accompagner ce processus-là du point de vue scientifique, du point de vue de la direction et du point de vue de son entourage au niveau du ministère pour que cette première édition puisse avoir des échos très positifs et que ça puisse être réédité l’année suivante au Sénégal et que ça puisse être élargi. Cette année, on a eu plus de 80 qui ont soumis. Mon ambition, c’est que l’année prochaine qu’on ait 200 à 260 collectivités qui vont se mettre, de sorte que l’événement puisse faire tâche d’huile pour que globalement le mouvement puisse aller vers de l’avant vers la qualité », dira M. Kanouté.
Il estime leur objectif, c’est aussi, c’est permettre au gouvernement d’améliorer le cadre de la décentralisation.
« Si nous voyons qu’il y a beaucoup de contraintes que les maires identifient dans leur présentation, ça nous permettre nous-mêmes de questionner le cadre de la décentralisation et telle qu’elle est mise en place aujourd’hui au niveau des collectivités locales par l’Etat et d’accompagner l’Etat à améliorer ce cadre-là. Si le cadre n’est pas bon quelque soit la ténacité, quelque soit l’intelligence des collectivités territoriales et de les autorités ne peuvent rien faire, c’est important d’améliorer le cadre de la décentralisation », dira-t-il.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up