Salon VivaTech à Paris : Paul Kagame, start-up africaines… Une troisième édition placée sous le signe de l’Afrique

Le forum Viva Technology, consacré aux start-up, se tiendra à Paris du 24 au 26 mai. Une édition centrée sur l’Afrique, avec plus de 100 start-up et la présence du Rwandais Paul Kagame, président de l’UA, reçu à cette occasion par Emmanuel Macron.

Le salon des start-up, VivaTech, qui se tient à Paris du 24 au 26 mai, met cette année les jeunes pousses africaines à l’honneur, avec une zone dédiée. La troisième édition de ce forum coorganisé par le groupe Publicis et le quotidien Les Échos est placé sous le patronage d’Emmanuel Macron, qui y reçoit son homologue rwandais Paul Kagame, par ailleurs président de l’Union africaine.

Le 23 mai, Emmanuel Macron réunira à l’Élysée un panel de grands acteurs du numérique et des philanthropes, au premier rang desquels Mark Zuckerberg, patron de Facebook, autour de la thématique : « Tech for Good ». L’ambition du président : les faire réfléchir sur les manières d’utiliser la technologie au service du bien commun. Les seuls hommes d’affaires africains présents seront le Nigérian Tony Elumelu, de la banque UBA, et le Soudanais Mo Ibrahim, qui dirige la fondation qui porte son nom.

Présence de plus de 100 start-up africaines
Le 24 mai, le président français se rendra au salon VivaTech, où il visitera, en présence de Paul Kagame, l’espace consacré aux start-up africaines. Six pays africains y ont un pavillon : l’Afrique du Sud, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie. Au total, plus de 100 start-up africaines, en provenance de 15 pays, seront présentes. Les deux chefs d’État s’exprimeront sur la coopération dans le domaine technologique et le rôle des technologies dans le développement africain.
Parmi ces start-up figurent notamment Awesomity Lab, qui accompagne Volkswagen dans son projet d’autopartage au Rwanda, Yellow Relay, qui sécurise les envois entre la France et l’Afrique, et Afrimarket, qui distribue les produits d’Auchan au Sénégal. KEA Medical, qui a lancé une « carte d’identité médicale universelle » au Bénin, sera également de la partie.
(Source :http://www.jeuneafrique.com)

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up