Samba Sall, directeur de Wiss Africa : « Le digital ou le numérique a bouleversé l’ensemble de nos façons de travailler »

En marge du forum Entreprises sur le thème : « Transformation digitale et employabilité », organisé par BEM Dakar, M. Samba Sall, directeur de Wiss Africa, un cabinet qui fait de la formation et du conseil dans le domaine du numérique et de l’innovation, estime que le digital ou le numérique a bouleversé l’ensemble des façons de travailler des gens.
« Le digital ou le numérique a bouleversé l’ensemble de nos façons de travailler, et de vivre, de collaborer et de faire tout ce que nous faisons dans la vie de tous les jours. Donc pour pouvoir survivre dans ce monde marqué par l’omniprésence du numérique et de ses impacts, toute organisation qu’elle soit une entreprise, une association, un Etat doit se transformer pour pouvoir survivre », a souligné M. Samba Sall, directeur de Wiss Africa.
Il a tenu à préciser que se transformer numériquement, c’est simplement à la base utiliser les technologies numériques pour rendre son organisation agile pour améliorer de façon considérable ses performances et surtout pour pérenniser ses activités.
Selon lui, si on ne le fait pas, on se fait dépasser par des acteurs nouveaux plus petits et on devient obsolète d’où l’exigence de la transformation digitale.
Le directeur de Wiss Africa souligne qu’en parlant d’employabilité, le digital impacte aussi la formation d’une manière générale et la façon dont les personnes sont formées et les étudiants peuvent s’insérer dans les entreprises.
« S’il y a des conseils à donner aux jeunes étudiants : premier point : pour pouvoir améliorer leur employabilité dans cet univers digital, c’est de dépasser leur formation initiale parce que la formation initiale ne suffit pas, il y a énormément de ressources dans l’internet qui permettent de compléter sa formation initiale et de s’intéresser et au digital et à ce qu’on appelle les soft styles qui deviennent de plus en plus importants, la deuxième chose, c’est d’être prêt à se former et à développer ses compétences de façon permanente parce qu’en réalité, avec le digital, les choses changent très vite, les activités dans les entreprises changent très vite et il faut avoir une grande capacité à s’adapter de façon permanente et le troisième point, c’est d’être capable de prendre des initiatives, capable de prendre des initiatives », dira M. Sall.
Quant au Dr. El Hadji Malick Faye, directeur du Business school/Bem Dakar, il avance : « L’employabilité, c’est un engagement de Bem. Nous nous sommes engagés à faire en sorte que nos étudiants soient employables. Maintenant l’aspect, transformation digitale, c’est une contrainte d’environnement, une contrainte concurrentielle, c’est un élément déterminant dans la vie, dans le monde des entreprises aussi au Sénégal que dans le monde. Et voilà pourquoi nous avons choisi cet thème et j’espère que nous avons là encore une fois, une occasion supplémentaire d’installer nos jeunes étudiants aussi bien dans des problématiques d’employabilité et d’insertion mais aussi de transformation digitale, ce qui leur donne le maximum de chance pour s’installer ».

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image