Sénégal : dans un souci de bonne gestion, les appels sortants sont restreints dans la fonction publique

(Agence Ecofin) – Le gouvernement de la République du Sénégal a restreint les appels sortants dans la fonction publique depuis le 1er septembre 2019. Selon le Bureau d’information gouvernemental (BIG), qui dévoile l’information, l’abonnement des fonctionnaires a été revu auprès des opérateurs de téléphonie mobile dans un souci de rationalisation des dépenses publiques.

« Seuls les appels entrants sont maintenus jusqu’au 30 septembre prochain avant que les lignes ne soient intégralement résiliées », a poursuivi la BIG.

D’après l’organe public, l’Etat « a pris toutes les dispositions règlementaires pour la mise en œuvre de cette décision avec le décret 2019-1310 du 14 août 2019 fixant une allocation mensuelle forfaitaire pour charges de téléphonie mobile à certains agents de l’Etat ».

Il a précisé que « les économies générées serviront à la prise en charge effective des besoins exprimés par les populations en termes de santé, d’éducation, de formation professionnelle, mais également d’infrastructures pour restaurer l’équité territoriale et la justice sociale ».

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement du Sénégal intervient dans la rationalisation de la facture télécoms de l’Etat. Depuis 2014, diverses actions ont été entreprises, notamment la téléphonie de l’Etat, un système de téléphonie fixe et mobile moderne uniquement utilisé par l’administration, développée par l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), ou encore la convention de partenariat signée avec la Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal, pour des tarifs préférentiels à l’administration.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image