Sénégal : « Le financement du chemin de fer Dakar-Bamako acquis… »

Le financement de la réhabilitation de la ligne du chemin de fer reliant le Sénégal et le Mali est déjà acquis, selon le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall. Après moult rebondissements, le dossier pour la rénovation de cette ligne ferroviaire reliant les deux pays ouest-africains, rendu célèbre par la grève des cheminots de 1948, serait-il sur le point de connaître son épilogue ?
En déplacement dans la région de Thiès, à 65 km de la capitale Dakar, le président de la République Macky Sall, a annoncé la réhabilitation du chemin de fer Thiès – Bamako. « Le financement de la réhabilitation de la ligne de chemins de fer reliant Thiès à Bamako est déjà acquis », a annoncé le président de la République Macky Sall, ce dimanche 15 juillet, selon l’Agence de presse Sénégalaise (APS). Le chef de l’Etat était sur place pour présenter ses condoléances et celles de la nation à l’homme d’affaires Sénégalais Abdoulaye Diaw, à la suite du décès de sa mère, il y a environ deux semaines. Répondant à des questions des natifs de la région de Thiès sur l’état d’avancement du dossier pour la réhabilitation de cette ligne ferroviaire, qui a été un symbole une fierté pour les habitants de la région, le président s’est voulu rassurant pour les cheminots et les habitants de la cité du rail.
« Je rassure les cheminots et les populations de Thiès. Le rail qui fait la réputation de Thiès, nous y avons beaucoup travaillé et finalement on a obtenu un financement pour une bonne réhabilitation des chemins de fer de Thiès jusqu’à Bamako», a déclaré le président Sénégalais.
Selon le chef de l’Etat, la phase de financement a déjà été finalisée et seules les procédures restent à régler. D’après les prévisions, la réhabilitation du chemin de fer se fera avec le Train express régional (TER) qui, au-delà de l’aéroport de Diass, sera prolongé jusqu’à Thiès et Mbour. « De la même manière que nous avons réalisé une autoroute qui a dépassé Thiès pour continuer jusqu’à Touba, nous amènerons les rails jusqu’à Tamba et Bamako», a-déclaré le chef de l’Etat selon APS. Le ton avait été donné par le ministre des Infrastructures des Transports terrestres, Abdoulaye Daouda Diallo début mars 2018. Il avait promis la relance des activités ferroviaires fin septembre ou au plus tard en début d’octobre 2018. Il y a quelques jours, fin juin, le Ministre de l’Economie et des finances Sénégalais, Amadou Ba, a annoncé un financement du projet du chemin de fer Thiès-Bamako par la Banque mondiale et par l’Agence française de développement (AFD).
Source : La tribune

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up