Senegal : Macky Sall demande une accélération des dossiers techniques du PSE2

Le président Macky Sall a demandé au gouvernement d’accélérer la finalisation de la préparation de tous les dossiers techniques nécessaires au financement adéquat et à la réalisation, dans les « délais prescrits », des projets inscrits au Plan d’Actions Prioritaires (PAP II) du Plan Sénégal Émergent (PSE).

Le Sénégal a mobilisé lors du Groupe Consultatif le 17 décembre dernier à Paris, 7356 milliards, soit près du triple du financement du gap public sollicité, soit 2856 milliards FCFA, pour le financement du PAP (2019-2023), dans le cadre de la deuxième phase du PSE, dont le montant s’élève à 14. 098 milliards.

Intervenant lors de la réunion du Conseil des ministres, mercredi, le chef de l’État sénégalais a indiqué que « « ces résultats consacrent le rayonnement international du Sénégal à travers la crédibilité et la pertinence du PSE, dont la première phase a été une réussite en termes de réalisations et de progrès économique et social ».

À cet égard, il a engagé le Gouvernement à accélérer les réformes de l’environnement des affaires, à promouvoir la participation du secteur privé national et international au financement du PSE et à amplifier la modernisation soutenue et globale l’administration publique par l’intensification de la dématérialisation significative des procédures administratives en vue de l’exécution, dans l’efficacité, l’efficience et la transparence, des marchés publics et des projets.

Il a aussi insisté sur l’impératif de consolider les réformes fiscales, pour renforcer la mobilisation de ressources intérieures, et celles relatives au système éducatif, afin de mieux valoriser le capital humain national et favoriser la création rapide d’emplois décents, notamment dans les secteurs moteurs de l’Agriculture, de l’Industrie, du Tourisme et du Numérique.

Le PSE a été lancé en 2014, comme un cadre de référence des interventions des acteurs au développement, pour la mise en place des fondamentaux de l’émergence et la promotion de la Gestion axée sur les résultats de développement dans l’Administration Publique.

Les secteurs et domaines prioritaires identifiés sont : (i) Agriculture – Horticulture – Agro-industrie ; (ii) Infrastructures – Construction ; (iii) Energie – Pétrole – Gaz – Mines ; (iv) Industries ; (v) Economie Numérique ; (vi) Tourisme et (vii) Finance.

Pour une consolidation des progrès enregistrés, le Gouvernement a élaboré le Plan d’actions prioritaires (PAP) 2019-2023 qui se base sur une analyse des meilleures pratiques tant au niveau national que mondial en termes de transformation structurelle de l’économie et de la croissance.

Ce second PAP vient renforcer les bonnes performances macroéconomiques, l’offre en services sociaux de base et accélérer l’éradication de la pauvreté. Cette politique de productivité, à travers le développement des infrastructures et la diversification du tissu industriel, constitue, le véritable socle pour garantir une émergence durable de notre économie.

 

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up