Sénégal : Réduction de 62,8 milliards de FCFA du déficit commercial en juin 2019

Le déficit commercial du Sénégal s’est réduit de 62,8 milliards de FCFA (soit 94,200 millions d’euros) au terme du mois de juin 2019 comparé au mois précédent, selon la note de conjoncture élaborée par la Direction de la prévision et des études économiques.
Ce déficit s’est établi à 144,9 milliards de FCFA contre 177,8 milliards de FCFA en mai 2019. « Cette situation traduit une baisse des exportations (-63,1 milliards) moins prononcée que celle des importations de biens (-143,1 milliards) », souligne la DPEE.

Les exportations de biens sont en effet évaluées à 128,3 milliards de FCFA durant la période sous revue contre 191,3 milliards de FCFA en mai, soit une baisse de 33,0%. Cette situation est imputable aux produits alimentaires (-24,3 milliards), aux produits pétroliers (-10,6 milliards), aux engrais minéraux et chimiques (-7,3 milliards), au titane (- 5,9 milliards) et à l’or non monétaire (-5,6 milliards). En revanche, les exportations de zircon se sont confortées de 2,0 milliards de FCFA.

Par rapport au mois de juin 2018, les exportations de biens du Sénégal se sont repliées de 21,4 milliards de FCFA, en juin 2019, du fait, notamment, de l’or brut (-9,6 milliards), du titane (-4,7 milliards), des engrais minéraux et chimiques (-0,2 milliard) et du ciment hydraulique (-0,2 milliard). Par ailleurs, la DPEE signale que les exportations de biens alimentaires, de produits pétroliers et de zircon ont cru respectivement de 2,4 milliards, 1,4 milliard et 1,2 milliard.
Sur les six premiers mois de 2019, les exportations de biens se sont confortées de 26,4%, soit une valeur de 215,8 milliards de FCFA, comparativement à la même période de 2018. Selon la DPEE, cette évolution est particulièrement portée par les produits alimentaires (+101,7 milliards), l’acide phosphorique (+40,6 milliards), l’or brut (+33,0 milliards), les engrais minéraux et chimiques (+15,6 milliards) et les produits pétroliers (+12,4 milliards). A l’inverse, les exportations de ciment se sont inscrites en baisse de 7,3 milliards sur la période.

Concernant les importations de biens, elles sont passées de 419,5 milliards de FCFA au mois de mai à 276,4 milliards de FCFA en juin 2019, soit une baisse de 34,1% principalement imputable aux produits pétroliers (-69,8 milliards), aux produits alimentaires (-13,4 milliards), aux véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (-9,1 milliards) et aux machines, appareils et moteurs (-7,1 milliards).

En glissement annuel, les importations de biens se sont repliées de 17,5% en valeur relative et 58,8 milliards de FCFA en valeur absolue en juin 2019, sous l’effet, notamment, des produits pétroliers (-27,0 milliards), des produits alimentaires (-10,8 milliards), des machines, appareils et moteurs (-3,6 milliards) et des véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (-2,8 milliards).

Sur les six premiers mois de l’année 2019, la DPEE souligne que les importations de biens ont progressé de 85,5 milliards de FCFAcomparativement à la même période en 2018 pour ressortir à 1983,4 milliards de FCFA. Cette évolution est portée par les produits pétroliers (+20,6 milliards), les véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (+19,7 milliards), les machines, appareils et moteurs (+17,7 milliards) et les produits pharmaceutiques (+7,3 milliards). En revanche, les importations de produits alimentaires se sont repliées de 8,9 milliards de FCFA.

Sur un autre registre, le taux de couverture des importations du Sénégal par ses exportations a légèrement progressé de 0,8 point de pourcentage, passant de 45,6% en mai 2019 à 46,4% un mois plus tard.

https://www.financialafrik.com

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image