Sénégal : vers la libéralisation du secteur de l’énergie

Des avancés commencent à être noté dans la libéralisation du secteur de l’énergie au Sénégal. Ce secteur a connu des gains significatifs dans la libéralisation de la production malgré quelques couacs qui persistent.

De l’avis de certains experts la libéralisation a un cote avantageux au vu des changements qui s’opèrent dans le secteur de l’électricité. Même si les couts n’ont pas connu une forte baisse, la libéralisation du secteur a ses avantages, il y a un peu plus de production d’électricité, d’entreprises d’électricité. Le secteur accueille de plus en plus d’investisseurs, le nombre d’opérateurs augmente ce qui témoigne de la réussite de la libéralisation du secteur. Une dizaine de producteurs indépendants et des operateurs d’électrification rurale existent aujourd’hui aux cotes de l’opérateur historique qu’est la SENELEC. L’organe de régulation du secteur de l’électricité a noté que sur les 3920,54 Gwh produite en 2017, la SENELEC totalise les 2139,92Gwh , les 1780,62Gwh sont à mettre sur le compte des opérateurs. La Commission de régulation du secteur de l’électricité a également mentionne une production de 1024 Mw dont 848 Mw thermique, 75Mw d’hydro et 102 Mw de solaire.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image