Télécom : Le Sénégal profite de la conférence de l’ARTAO pour vanter le « free roaming » aux pays de la CEDEAO

(Agence Ecofin) – La 15ème conférence de l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest (ARTAO) se tient du 5 au 6 juillet 2018. Lors de cette rencontre qu’abrite le Sénégal, Abdou Karim Sall , le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et postes (ARTP), a vanté le projet « free roaming » aux pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui n’y ont pas encore adhéré. Le patron du gendarme télécoms sénégalais a plaidé pour « un marché unique, harmonisé et sécurisé des services de télécommunications ».
Le projet « free roaming » a été initié par le Sénégal le 28 novembre 2016. Le pays, las d’attendre que la grosse machine administrative de la CEDEAO surmonte tous les obstacles procéduriers qui ralentissent la mise en place effective du « free roaming » dans toute la sous-région, s’était lancé dans cette initiative avec d’autres pays qui pensent comme lui. Elle est effectivement entrée en activité en mars 2017. Aujourd’hui, en plus du Sénégal, la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Burkina Faso, de la Sierra Leone, le Togo et le Bénin y ont adhéré.
D’après Abdou Karim Sall, la 15ème conférence de l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest est « une occasion d’exhorter les différents membres au renforcement des liens de coopération pour la transnationalité des réseaux dans la sous-région Afrique de l’Ouest ». Selon lui, les régulateurs télécoms doivent aussi jouer leur rôle pour une intégration africaine à travers les télécommunications.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up