Transparence budgétaire : Le RCTB plaide pour des espaces de consultations citoyennes

Le Réseau Citoyen pour la Transparence budgétaire (RCTB), composé de quatre organisations non gouvernementales du Sénégal : ALPHADEV, ACTION SOLIDAIRE INTERNATIONALE, CICODEV, ENDA ECOPOP, a dévoilé son plan stratégique 2018-2025.En marge de la rencontre, M. Mamadou Cheikh Kanouté, président dudit réseau plaide pour des espaces de consultations citoyennes pour promouvoir la transparence budgétaire.
« Nous allons faire en sorte que les citoyens à la base connaissent e budget. Nous avons demandé à avoir des consultations citoyennes. Il faut faire des plaidoyers pour des espaces de consultations citoyennes soient créés. La société civile éprouve des difficultés pour accéder à l’information budgétaire. L’objet de notre rencontre, c’est de faire un plan stratégique 2018-2025.Chacun d’entre nous, contribue au budget. Nous avons estimé en tant que réseau de travailler à contribuer à la participation citoyenne, le suivi et la consolidation du budget. Nous voulons que les citoyens connaissent le processus budgétaire », a souligné M. Mamadou Cheikh Kanouté.
Selon le président du RCTB, le budget traduit la vision d’un Etat et il faut que les citoyens soient impliqués dans le processus.
« Nous attendons à ce que les informations soient disponibles et partagés entre les citoyens et les institutions. L’accès aux informations budgétaires, est difficile. Nous voulons sur les questions fondamentales qu’on puisse procéder à des consultations citoyennes. Nous allons faire en sorte que les parlementaires puissent être écoutés par ceux qui les ont élus », dira M. Kanouté.
Quant à M. Mansour Diagne, il affirme : « Nous allons produire des supports didactiques et nous allons faire en sorte que l’information budgétaire soit disponible dans les langues des populations ».
Le RCTB s’intéresse au processus d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation du budget national au Sénégal et ses interventions sont relatives au suivi budgétaire, à travers, le renforcement de capacités de parties prenantes, la collecte, l’analyse suivie et la vulgarisation d’informations relatifs aux investissements publics, au bénéfice des populations.
« Disposer d’un cadre stratégique et opérationnel adéquat de référence avec un horizon temporel bien défini devient alors un impératif catégorique pour le RCTB. Cela devrait en effet permettre au réseau de maitriser son intervention et de s’inscrire dans une logique de capitalisation des résultats obtenus, de partage des leçons tirées et de dissémination des acquis enregistrés », précise-t-on dans les termes de référence.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up