Transport aérien : Emirates veut poursuivre son envol

Du fait de la chute des cours du pétrole, d’avions trop gros et de l’absence de partenariats locaux efficaces, la croissance de la compagnie émiratie a ralenti ces deux dernières années. Mais le groupe dubaïote peaufine ses plans pour continuer son expansion.

Dans quelques jours, et pendant tout le mois d’août, à Dakar, Abidjan et Lagos, des milliers de pèlerins africains convergeront à bord des avions d’Emirates pour rejoindre les lieux saints de La Mecque. Capacités supplémentaires, franchise bagages relevée à 45 kg… La compagnie du Golfe (27,9 milliards de dollars – 22,6 milliards d’euros – de chiffre d’affaires annuel au 31 mars 2018, en hausse de 8 %) a décidé cette année encore de mettre les petits plats dans les grands pour ces passagers bien particuliers.

Mais parmi les 5,8 millions de voyageurs du continent qui ont transité par son méga-hub de Dubaï l’année dernière – ils représentent 10 % de son trafic global et 10 % de ses résultats financiers –, c’est chez les importateurs qu’elle trouve son plus important vivier de clientèle. Emirates constate une hausse constante de la fréquentation depuis l’Afrique de ses routes (…..) Suite de l’article réservé aux abonnés..
Jeuneafrique

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up