Transports: La boucle ferroviaire qui reliera les pays de l’UEMOA sur près de 3 000 km coûtera 4 011 milliards FCFA

(Agence Ecofin) – 4 011 milliards FCFA, c’est le coût global des travaux d’études et de réalisation du mégaprojet de la boucle ferroviaire qui reliera les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L’information a été révélée, le jeudi 7 novembre 2019 à Abidjan, par Paul Koffi Koffi, le commissaire chargé du département de l’aménagement du territoire communautaire et des transports de l’UEMOA. C’était à l’ouverture de la réunion des ministres en charge des Transports de l’Union.

Structurant et intégrateur, cet ambitieux projet reliera cinq capitales ouest-africaines (Abidjan-Ouagadougou-Niamey-Cotonou-Lomé) sur un linéaire total de 3 034 km, dont 1 946 km à réhabiliter et 1 088 km à construire.

11 milliards FCFA, inclus dans le coût global du projet, seront affectés aux travaux d’études qui débuteront d’ici 2020, a indiqué Paul Koffi Koffi.

A l’en croire, cette boucle ferroviaire au terme de sa réalisation, permettra de booster le niveau des échanges commerciaux entre les pays concernés (il demeure faible et vacille actuellement entre 12 et 14 %), réduira le coût des transports et améliorera la compétitivité des économies de la région dans le commerce mondial.

Bien plus, « ce projet, qui représente un vecteur majeur de développement régional, permettra au transport de fret du nouveau réseau de tirer une partie substantielle de sa rentabilité du trafic d’exportation des matières premières minières », estime le ministre ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly, qui représentait le Premier ministre, Gon Coulibaly.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Défiler vers le haut