En marge du séminaire de formation gratuite sur la finance islamique, organisé par le cabinet Fawzeyni Finance and Invest les vendredi 17 et samedi 18 janvier 2020 à l’Institut Islamique à la Grande Mosquée de Dakar, le président fondateur dudit cabinet, M. Dame Mbaye, révèle que la finance islamique représente 2500 milliards de dollars sur le plan mondial.
« La finance islamique dans sa globalité en tout financièrement représente 2500 milliards de dollars à travers le monde et effectivement, qui dit 2500 milliards de dollars, ce n’est pas un petit chiffre, cela veut dire quoi, cela veut dire que c’est une industrie qui est en expansion et en nette progression par rapport à ce qui se fait. Nous sommes convaincus d’une chose, c’est u excellent outil qui peut favoriser l’inclusion financière et aussi aider les populations à sortir de la précarité puis que nous en sommes convaincus, qui parle de finance islamique, parle des vertus islamiques notamment basés sur la Charia », a souligné M. Dame Mbaye, président fondateur du cabinet Fawzeyni Finance and Invest.
D’après M. Mbaye, ce séminaire gratuit s’inscrit dans le cadre de leurs actions qui portent sur une divulgation, sur une sensibilisation nationale et sous régionale de la finance islamique qui reste inconnue, voire méconnue de la plupart des populations.
Il rajoute « Maintenant, il y a un engouement au Sénégal, on a vu avec les soukouk avec aussi, tout ce qui se passe comme espace réglementaires que l’Etat a mis en place avec les autorités waqs. Beaucoup de cabinets comme le nôtre, excellent dans ce domaine mais nous avons décidé de nous démarquer un peu et de travailler beaucoup plus dans la sensibilisation et ce séminaire gratuit s’inscrit dans une tournée nationale, sous-région ale que nous prévoyons de faire à travers le Sénégal et aussi, la sous-région et voire le monde ».
Il estime que tout le monde sait que l’Islam et aussi les autres religions révélées, pour dire que la religion est une base de tout ce qui est moral, équité et aussi transparence.
« On peut dire finance islamique, on peut dire finance sans intérêt, on peut l’appeler finance avec participation solidaire, on peut l’appeler finance éthique. Voyez-vous, les appellations différent mais le soubassement restera quand même un soubassement chariatique, c’est selon la base de la Charia », renchérit M. Mbaye qui rajoute « La base, c’est base Charia mais quand, nous, on a tendance à dire chez Fawzeyni Finance and Invest que la finance islamique, c’est une finance pour tous. La preuve, dans des pays non musulmans, actuellement, on n’y trouve des banques islamiques, des compagnies d’assurance islamique. Je disais tantôt que Londres était parti pur être la première place de la finance islamique et il n’est pas un pays musulman. Le Sénégal actuellement, est un pays où, nous avons une majorité musulmane et pourtant le premier soukouk en Afrique, a été levé par l’Afrique du sud qui n’est pas un pays musulman. Donc pour vous dire que c’est une affaire pour tout le monde. C’est un outil économique qui permet aux gens de bien vivre ».
Il souligne que les opportunités sont nombreuses dans la mesure où si l’on s’attaque à l’une des activités de la finance islamique, qui est la microfinance islamique, qui est un réel espoir pour tirer le monde qu’on appelle le monde pauvre.
« Ces populations peuvent tirer vers le haut de par les règles qui régissent la microfinance islamique qui n’est rien d’autres des règles d’équité, de transparence défi, c’est d’aller le monde rural et d’amener ces techniques de la finance islamique pour leur permettre de sortir de la précarité », dira-t-il.

A propos de FawZEYNI FINANCE and INVEST:

C’est une structure de pinte évoluant dans la promotion de la finance islamique, la micro finance islamique et le Takaful au Sénégal et en Afrique francophone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image