Après sa visite à Ziguinchor, Kolda, Tambacounda et Kaffrine, le directeur général de la SONACOS, M. Modou Diagne Fada, était à Kaolack, plus précisément à Lyndiane pour s’enquérir de l’état de la collecte d’arachide. C’est une occasion saisie par le Dg de la Sonacos pour saluer la suspension de l’exportation de l’arachide tout en félicitant le gouvernement.

A Kaolack, on  a enregistré 3000 tonnes et 14 camions en attente.

 « Nous sommes à Kaolack dans le cadre d’une tournée nationale. Nous sommes partis de Ziguinchor où nous avons visité le centre de réception intermédiaire de Kolda  qui demeure l’un des meilleurs centres de la Sonacos où nous avons dépassé 6000 tonnes ensuite on s’est rendu à Tambacounda qui dispose d’un centre de réception intermédiaire,  là-bas, la collecte est moyenne bonne », a laissé entendre M. Modou Diagne Fada.

Apres la région de Tambacounda,  c’est au tour de  Kaffrine où ils ont   créé un  nouveau centre de réception intermédiaire qui est un grand secco dont la collecte n’est pas très fameuse.

Et M. Modou Diagne Fada de poursuivre : « Aujourd’hui, nous sommes à Kaolack qui fait partie des bastions de l’arachide mais aussi des unités les plus importantes pour ne pas dire la plus importante du dispositif de la Sonacos et nous sommes là au niveau du secco Lyndiane et nous avons un tonnage autour de 3000 tonnes et de façon global ,la Sonacos se retrouve à l’heure actuelle avec un peu plus de 16 000 tonnes sur l’ensemble du territoire national, ce qui constitue à peu près 30% des nouveaux objectifs révisés de la Sonacos ».

Le directeur général de la Sonacos, a souligné qu’avec le contexte de la campagne arachidière de cette année avec les aléas, si la Sonacos retrouvait avec 50000 tonnes, ça permettrait de maintenir le cap pour 2020 et structurait  une partie pour avoir des tourteaux  ,de l’huile brute, de vendre des graines de bouches, des graines décortiquées de façon générale pour pouvoir avoir des chiffres d’affaires acceptables qui lui permettraient de réguler le marché de l’huile au Sénégal.

En ce qui concerne la suspension de l’exportation d’arachide, M. Modou Diagne Fada a vivement remercié le chef de l’Etat et son gouvernement le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural. Selon le Dg de la Sonacos, cela  a créé un regain d’activité dans les différents secco visités.

« Pour la première fois, nous avons 33 camions en attente, ce qui est un record depuis l’ouverture de la campagne. Et ici à Kaolack,  nous avons 14 camions en attente. Ce qui est aussi un record depuis le début de la campagne arachidière. Nous sommes en promotion au mois de janvier : à partir de 5 à 250 tonnes, le prix est de 250 F à 280F, à partir de 250 à 999 tonnes, le prix est 290 f mais au-delà de 1000 tonnes, le prix est à 300 f », dixit M .Modou Diagne Fada qui invite les producteurs, les opérateurs économiques à venir durant la période de la promotion avant de revenir sur le prix de 250 F.

Ndéye Fatou Thiam

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image