Energie Solaire dans la commune de Fimela : Des installations gracieusement offertes aux populations du village de Nianga

La structure AD Trade, a installé un système innovant au Sénégal pour améliorer les conditions de vie des populations, en matière d’énergie. Ainsi, ils ont gracieusement offert ces installations aux populations de Nianga dans la commune de Fimela, qui bénéficient désormais d’électricité. L’inauguration de ces installations, a marqué le lancement dudit projet dans notre pays.
Moussa Sow, coordonnateur national du programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, affirme : « Comme vous le savez dans notre matrice d’action, les zones frontalières, surtout les villages frontaliers sont confrontés aussi à des problèmes d’infrastructures, en matière d’électrification. Nous avons une batterie de programmes à réaliser dans ce sens. Et aujourd’hui, nous sommes heureux, avec l’invitation qui nous a été faite par notre partenaire AD Trade, de venir ici au village de Nianga, dans la commune de Fimela, assister au démarrage d’un programme innovant en matière d’électrification solaire et qui nous permet en tout cas au niveau de PUMA de transposer ce programme certainement dans beaucoup de nos villages frontaliers. Et c’est la raison qui explique aussi notre présence. Nous sommes dans une zone qui dépend du PUMA puisque c’est la frontière maritime et on est aussi à côté de Palmarin qui est frontalier avec la Gambie. Cet évènement est pour nous une bonne occasion de voir cette technologie innovante ».
D’après M. Éric Gatterer, technicien d’AD Trade, ils ont développé ce produit spécialement pour l’Afrique. Et la particularité de ce produit, c’est tout simplement sa technologie.

« Nous avons des batteries qui vont durer 10 ans contrairement aux batteries ordinaires. Nous avons la technologie de pouvoir gérer maison par maison, de savoir ce qui se passe en temps réel dans chacune des maisons, de savoir si des lignes ont été coupées, de savoir si les panneaux solaires sont sales, de savoir si les gens ont essayé de pirater les lignes. C’est la main d’œuvre locale qui va installer le système », dira-t-il.
Rappelons que le projet qui vise près de 2 000 villages, a fait ses preuves dans beaucoup de pays africains comme le Gabon, le Cameroun etc. AD Trade espère ainsi le vulgariser partout au Sénégal et permettre aux localités les plus éloignées d’avoir accès à l’électricité.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image