Dans le but d’offrir aux entrepreneurs de toute l’Afrique une plateforme leur permettant de développer leur talent et leurs idées d’entreprise et de chercher à inspirer d’autres personnes à poursuivre la passion pour l’entrepreneuriat, la Fondation Jack Ma, à travers son initiative du prix Netpreneur pour l’Afrique (Anpi), a procédé le mardi 06 mai à Addis-Abeba, au lancement de la deuxième édition du concours du prix « Africa’s Business Heroes (Abh) ». Selon les initiateur de ce projet, l’appel à candidatures du concours qui sera organisé par l’Anpi, est désormais ouvert aux entrepreneurs africains des 54 pays du continent noir, ainsi qu’à tous les secteurs, groupes d’âge et sexes. Tous les formulaires de demande seront dorénavant disponibles en français et en anglais. Et les demandes pourront être présentées en ligne du 6 au 9 juin 2020. Les demi-finalistes seront annoncés en août et l’identité des dix premiers finalistes pour 2020 sera annoncée en septembre.Ainsi, les leaders mondiaux Graca Machel, présidente du conseil d’administration de Graca Machel Trust et Ban Ki-moon, ancien Secrétaire général des Nations Unies et co-président du Ban Ki-moon Centre for Global Citizens, sont actuellement membre du Conseil consultatif de l’Anpi. L’initiative Abh qui est non seulement ouverte aux entrepreneurs de tous les secteurs et de tous les pays africains, s’adresse plus particulièrement à ceux qui bâtissent leurs communautés locales et s’efforcent à résoudre les problèmes les plus urgents. Pour cette édition une subvention de 1,5 million de dollars sera octroyée aux dix finalistes sélectionnés pour participer à un concours de présentation qui sera diffusé en ligne et sur tout le continent, contre 1 million l’année dernière. Ce qui leur permet en outre  d’avoir accès à la communauté des chefs d’entreprise de l’Anpi pour tirer parti de l’expertise, de meilleures pratiques, de la formation et des ressources partagées par cette communauté.En outre, l’Initiative « Africa’s Business Heroes » qui est le programme philanthropique phare de la Fondation Jack Ma en Afrique, et qui a pour ambition d’identifier, de soutenir, tout en inspirant la génération future d’entrepreneurs africains qui font une différence dans leurs communautés locales, va travailler à la résolution des problèmes les plus urgents et à la création d’une économie plus durable et plus inclusive pour l’avenir du continent particulièrement leurs pays.  Pour cette année, l’Anpi va travailler, avec un groupe restreint de partenaires piliers, dont Ashesi, Dalberg, Janngo et RiseUp, pour identifier et soutenir les entrepreneurs africains. Elle s’associera également à Pulse.Africa pour mettre en lumière les histoires d’héros entrepreneurs africains. D’autres partenaires seront annoncés en temps utile, comme Anita Erskine, avocate des Odd des Nations unies et fondatrice du projet Stem Woman, qui va rejoindre cette initiative pour servir d’hôte officiel du programme « Africa’s Business Heroes » et d’ambassadrice de la marque. Son plaidoyer pour le bien social reflète l’audace, la créativité et la force que le prix recherchera chez les héros entrepreneurs.Pour rappel, le Prix a reçu l’année dernière presque 10 000 candidatures en provenance de 50 pays africains.  Ce qui a permis aux dix premiers finalistes de présenter leurs idées commerciales à un jury de premier plan lors d’une grande finale télévisée à Accra, au Ghana. Ils représentaient par ailleurs une variété d’industries, notamment les cloud kitchens, la technologie agroalimentaire, les soins de santé et l’industrie pharmaceutique, le commerce électronique, les biens de consommation et les solutions d’approvisionnement en eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image