Pour aider certaines populations d’Afrique Centrale et de l’Ouest à faire face à la pandémie de Covid-19 qui frappe presque tous les pays du continent à l’exception du Lesotho, la firme Nestlé vient de contribuer à hauteur de 3,4 millions de dollars en don soit plus de 1,7 milliards F CFA comme effort de guerre.  Ce don de haute portée en boissons et en aliments est destiné à 170 000 familles de la région, soit 850 000 personnes vulnérables réparties en Angola, au Burkina Faso, au Cameroun, au Gabon, au Mali, au Niger et au Nigeria. La société a mis également à disposition des masques et d’autres équipements de protection individuelle (Epi) pour garantir la sécurité du personnel médical de première ligne. Elle a par ailleurs fait don de matériel médical à des hôpitaux au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal. Et décide de fournir en outre, trois respirateurs à des services de soins intensifs au Burkina Faso.Selon le Président directeur général de la société pour l’Afrique du centre et de l’Ouest, Rémy Ejel, des initiatives visant à réduire la transmission du Covid-19 seront mises en œuvre en partenariat avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Ifrc). « Pendant cette période difficile, nous offrons notre soutien inconditionnel aux familles et à ceux qui se battent pour les protéger à travers toute l’Afrique centrale et de l’Ouest », a-t-il déclaré. La société contribuera également à hauteur de près de 420 000 dollars, soit plus de 210 millions F CFA à l’optimisation des installations sanitaires, d’hygiène et d’approvisionnement en eau au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal.La firme s’engage par ailleurs, à garantir l’accès des populations en Afrique Centrale et de l’Ouest à des aliments sains, abordables et nutritifs pour nourrir leurs familles en ces temps incertains.Elle a mis en œuvre par contre, des protocoles d’hygiène renforcés, tout en  prenant des mesures de sécurité supplémentaires pour le personnel de première ligne de ses dix usines, de ses centres de distribution et de ses bureaux de vente. Des Epi ont aussi été mis à disposition des fournisseurs, distributeurs et détaillants, y compris à celle des « Maggi Mammies » et « Maggi Pappies » travaillant sur les marchés en plein air. « Nous mettons en œuvre pour nous assurer que nos employés, sous-traitants et partenaires restent en bonne santé et en sécurité. C’est notre priorité absolue », a ajouté M. Ejel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image