Un prêt de 20 millions d’euros, accordé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement au Crédit du Maroc, permettra d’accompagner les PME qui investissent dans des solutions vertes.

L’Union européenne et le Fonds vert pour le climat (GCF) viennent de valider leur soutien financier aux petites et moyennes entreprises (PME) du Maroc qui bénéficieront d’une ligne de crédit de la Banque européenne pour la reconstruction et le de développement (BERD). Celle-ci a mis à disposition du Crédit du Maroc un prêt de 20 millions d’euros dédié aux investissements verts et au développement des chaînes de valeur.

Les fonds de la BERD seront accordés en tant que sous-prêts aux entreprises locales qui prévoient d’investir dans des solutions d’efficacité énergétique et de développer leur participation aux chaînes de valeur régionales.

Les solutions éco-énergétiques aideront les PME à accroître leur compétitivité et à accéder à de nouveaux marchés. Ces dernières devraient également bénéficier de l’accompagnement d’experts dans les investissements verts.

Au Maroc, la Banque aurait fait ses preuves dans la mise en œuvre réussie de lignes de crédit pour l’efficacité énergétique telles que le mécanisme marocain de financement de l’énergie durable (MorSEFF). Le royaume chérifien est membre fondateur de la BERD et est devenu un pays d’opérations en 2012. À ce jour, la Banque a investi environ 2 milliards d’euros dans le pays à travers 60 projets.

WWW.afrique.latribune.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Enter Captcha Here : *

Reload Image