Rencontres Africa 2019 : Le Sénégal se place en hub pour l’Afrique de l’Ouest

La 4ème édition des Rencontres Africa s’est ouverte ce jeudi 24 octobre 2019 à Diamniadio.
Près de 1500 dirigeants européens et africains ont participé pour échanger autour des opportunités de développement sur le continent Africain dans le cadre des rencontres B to B.
L’événement international est un rendez-vous désormais incontournable pour les décideurs du continent africain. Co-organisé par l’Agence de Promotion des Investissements du Sénégal (APIX) et Classe Export, spécialiste français privé de l’information en commerce international, cette nouvelle édition a enregistré la participation de nombreux dirigeants sénégalais, africains et européens.
D’après le communiqué de presse, placé cette année sous le thème central : « Les voies de l’émergence économique de l’Afrique », des représentants institutionnels et opérateurs privés en provenance de plus de 20 pays du monde se retrouvent pour échanger autour des nouvelles opportunités de développement sur le marché africain à travers des rencontres B to B.», Pour éclairer les opportunités mais aussi les défis, un ambitieux programme de conférences co-conçu avec l’APIX est prévu mettant en exergue les enjeux majeurs de développement : Agriculture, énergie et ressources durables, aménagement du territoire et besoins des collectivités, emploi et renforcement des capacités .
Pour Marc Hoffmeister, Commissaire général et fondateur des Rencontres AFrica « Après la Cote d’ivoire et le Kenya en 2017, le choix du Sénégal a -bien sûr – été une évidence pour apporter une plate-forme de rayonnement et d’échanges aux opérateurs Français mais aussi africains. Cette approche. Les attentes exprimées et les soutiens locaux que nous avons pu obtenir ont contribué à une dynamique d’entrainement très forte gage d’un succès évident pour cette 4eme édition des Rencontres ».
Alors que le Sénégal connait une économie en plein boom, avec une croissance économique au-dessus de 6% depuis 4 ans, des perspectives très importantes dans le domaine des hydro-carbures (le Sénégal est même classé sixième meilleure destination africaine pour l’investissement par l’organisation African Oil and Power), la stratégie de diversification de l’économie impulsée par le Plan Sénégal Emergent aura prouvé ses résultats. Une nouvelle ère s’ouvre désormais et l’attractivité des investissements étrangers doit se poursuivre sur de nouveaux secteurs à fort enjeux : Education, santé, Digital. L’accueil des Rencontres Africa place ainsi le sénégal en catalyseur des énergies et des échanges au service de la croissance de toute la région Afrique de l’Ouest.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Défiler vers le haut