(Agence Ecofin) – La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a décidé d’organiser des adjudications sur ses guichets d’appel d’offres, à compter du 27 mars 2020, avec de petites modifications. En effet, apprend-on d’une note officielle, ces adjudications se ferontau taux fixe de 2,50%, le plus faible taux d’intervention de l’organe d’émission. 

Ceci dans le cadre de la mise en œuvre des mesures prises, le 21 mars dernier, pour contrer l’onde de choc que va provoquer la pandémie du coronavirus sur le système bancaire des pays membres, et assurer le financement de l’activité économique dans l’Union.

La manœuvre vise en effet à fournir aux établissements bancaires les ressources nécessaires à moindre coût, en vue de conforter leur liquidité et leur permettre de maintenir et d’accroître les crédits à l’économie, à des taux plus bas, notamment en faveur des entreprises et des Etats membres de l’UEMOA.

Aussi, la Banque centrale s’attend à ce que les banques bénéficiaires de ces relâchements des taux les répercutent sur les taux d’intérêt des crédits à la clientèle. En particulier, dans le cadre des réaménagements des crédits aux entreprises résidentes affectées par la pandémie, et qui rencontrent des difficultés à assurer le paiement de leurs échéances.

Du reste, d’autres mesures devraient suivre, notamment pour réduire les coûts des transactions de monnaie électronique, pour lesquels la Banque s’est dite en « négociations » avec les acteurs concernés ; en plus de travailler à assurer un approvisionnement satisfaisant en monnaie liquide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image