La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son document intitulé : « Point mensuel de conjoncture- Février 2020 », a constaté une baisse de 42,8% des exportations en février 2020.

« Les exportations de biens sont évaluées à 149,6 milliards au mois de février 2020 contre 261,3 milliards un mois auparavant, soit une baisse de 42,8% (-111,8 milliards). Cette situation est essentiellement liée aux produits alimentaires (-67,8 milliards), à l’acide phosphorique (-14,1 milliards), à l’or non monétaire (-11,8 milliards), aux produits pétroliers (-7,3 milliards) et aux engrais minéraux et chimiques (-2,4 milliards). S’agissant du repli des ventes à l’étranger de produits alimentaires, il est, principalement, imputable aux produits arachidiers (-56,9 milliards), aux produits halieutiques (-7,6 milliards) et aux légumes frais (-1,9 milliard). Par ailleurs, les exportations de ciment se sont renforcées de 1,0 milliard sur la période sous-revue », souligne la Dpee.

En glissement annuel, la Dpee souligne que les exportations de biens ont reculé 12,6% (-21,6 milliards), en liaison avec l’acide phosphorique (-15,0 milliards), l’or non monétaire (-10,9 milliards), le titane (-4,3 milliards) et le zircon (-1,4 milliard). Et en revanche, les produits alimentaires, les produits pétroliers et le ciment ont connu des hausses respectives de ventes à l’étranger de 5,2 milliards, 3,7 milliards et 2,2 milliards. D’après le document susmentionné, la progression des exportations de produits alimentaires est attribuable aux produits halieutiques (+2,1 milliards), légumes frais (+1,5 milliard) et produits arachidiers (+1,4 milliard).

Toujours d’après la Dpee, en cumul sur le premier bimestre 2020, les exportations de biens se sont consolidées de 58,9 milliards par rapport à la même période un an auparavant, du fait, notamment, des produits alimentaires (+57,4 milliards), des produits pétroliers (+16,8 milliards), de l’or brut (+2,6 milliards) et du ciment (+1,2 milliard).

Et le document de préciser : « Toutefois, les exportations d’acide phosphorique, de titane, de zircon et d’engrais minéraux et chimiques se sont respectivement contractées de 17,5 milliards, 3,0 milliards, 3,0 milliards et 2,1 milliards, sur la période. La hausse des exportations de produits alimentaires est, essentiellement, liée aux produits arachidiers (+48,2 milliards), aux légumes frais (+4,9 milliards) et aux produits halieutiques (+3,9 milliards) ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image