La Direction générale de la planification et des politiques économiques au premier trimestre 2018, a noté un fléchissement de la chimie.

« Par rapport au trimestre précédent, la fabrication de produits chimiques s’est contractée de 8,5% au premier trimestre 2018, principalement contrainte par les contreperformances notées dans les productions d’«engrais solides et minéraux», de produits pharmaceutiques (-44,6%) et de «savons, détergents et produits d’entretien» (-16,7%) », note la source.
D’après la source, s’agissant des « engrais solides et minéraux », la production est passée de 60 684 tonnes à 55 751 tonnes sur la période sous revue, en raison de l’arrêt de l’usine pour manque d’espace de stockage. Et cette situation serait consécutive au non enlèvement des commandes destinées à la prochaine campagne agricole. Par ailleurs, la production d’acide phosphorique s’est également contractée de 1 097 tonnes (-0,9%) sur la période, entravée par une baisse circonstancielle de l’extraction de phosphate.

Et la source de poursuivre : « Sur une base annuelle, la fabrication de produits chimiques s’est raffermie de 14% au premier trimestre 2018, tirée par la production d’acide phosphorique (+53,6%). La forte évolution de cette dernière est liée aux faibles quantités enregistrées sur la même période de l’année précédente. Au total, les perspectives de production sont bonnes pour le reste de l’année 2018 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image