(Agence Ecofin) – Au Sénégal, l’État a accordé à Oriole Resources du temps supplémentaire sur son projet d’exploration aurifère Dalafin. Le permis qui était arrivé à expiration a été renommé Senala et sera encore valide pour 10 ans (plus une prolongation spéciale de 2 ans).

Ce renouvellement est une bonne nouvelle, non seulement pour Oriole, mais également pour la compagnie canadienne Iamgold. Cette dernière mène depuis deux ans des travaux d’exploration sur le projet avec pour objectif de gagner à terme des intérêts de 70 %. Le but de son accord conclu avec Oriole est de trouver des opportunités d’extension des ressources de son projet aurifère voisin Boto.

Pour rappel, le désormais ex projet Dalafin couvre 472,5 km² et se situe au sud-est du Sénégal, dans la ceinture aurifère de Kédougou-Kenieba. Cette région, qui a vu plusieurs découvertes majeures d’or ces dernières années, abrite également les projets Massawa et Sabodala, propriétés de Teranga Gold.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image