TAUX DE CHANGE EFFECTIF REEL : Perte de compétitivité au mois de février 2019

La DIRECTION DE LA PREVISION ET DES ETUDES ECONOMIQUES (Dpee), dans son document : « Le point mensuel de conjoncture, février 2019 », constate une perte de compétitivité en février 2019 du taux de change effectif réel.

« Au courant du mois de février 2019, la compétitivité de l’économie sénégalaise s’est contractée de 2,1%, en variation mensuelle. Cette situation est essentiellement attribuable à l’appréciation du franc CFA par rapport à la monnaie des pays partenaires (-2,1%), dans un contexte de quasi nullité du différentiel d’inflation. Vis-à-vis des principaux partenaires membres de l’UEMOA, des pertes de compétitivité estimées à 1,0% ont, également, été relevées, en liaison avec un différentiel d’inflation défavorable. Par rapport aux partenaires membres de la zone Euro, une stabilité de la compétitivité de l’économie nationale est enregistrée, le différentiel d’inflation étant ressorti nul (+0,0%) », renseigne la Dpee.
Par contre, la Dpee souligne qu’en glissement annuel, la compétitivité-prix de l’économie interne s’est améliorée de 5,2%, sous les effets conjugués d’un différentiel d’inflation favorable (-4,1%) et de la dépréciation du franc CFA par rapport à la monnaie des pays partenaires (-1,1%). Et sur les deux (02) premier mois de 2019, les gains de compétitivité de l’économie sont plus prononcés, estimés à 5,6%. Ils traduisent la conjugaison du différentiel d’inflation favorable (-3,7%) vis-à-vis des principaux partenaires et de la dépréciation du franc CFA par rapport à la monnaie des pays partenaires (-1,9%).
M/DIA

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image