(Agence Ecofin) – A l’instar de plusieurs compagnies aériennes dans le monde, la pandémie de coronavirus (Covid-19) n’a pas épargné la compagnie nationale aérienne du Rwanda. Ainsi, dans un communiqué publié sur son site, le transporteur annonce une réduction des salaires de ses employés. Dans une note interne lue par Reuters, cette réduction oscillerait entre 8% pour les salariés à bas revenus et 65% pour les mieux rémunérés. 

En effet, cette décision qui constitue une mesure temporelle, parmi d’autres, intervient suite à une évaluation faite par RwandAir sur les options possibles dans le contexte d’un secteur de l’aviation très touché. Selon la direction de la compagnie, cette démarche s’inscrit dans le but de protéger le bien-être futur de l’entreprise et d’éviter le licenciement du personnel.

Pour rappel, le 14 avril dernier, le président Paul Kagame a annoncé un plan de relance à l’endroit de la compagnie RwandAir et d’autres entreprises clés dans le cadre des efforts visant à atténuer les répercussions économiques du COVID-19.

« Rwandair, comme toutes les autres entreprises qui devront être renflouées, aura besoin d’une injection de capitaux pour lui permettre de poursuivre ses activités malgré les pertes qu’elle aura subies pendant cette période dont on ne connaît toujours pas la durée », avait-il souligné. 

La compagnie, qui exploite une flotte de 12 avions, a suspendu ses vols réguliers depuis le 20 mars. Afin d’atténuer son manque à gagner, le transporteur, lorgné par Qatar Airways, a démarré à la mi-avril des vols tout cargo vers Bruxelles (Belgique), Londres (Royaume-Uni) et Guangzhou (Chine).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Enter Captcha Here : *

Reload Image