L’Agence française de développement (AFD) et le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) ont signé, le jeudi 6 février 2020, un accord de financement d’un montant de 1,3 milliard FCFA (environ 2 millions d’euros) pour la mise en œuvre du Projet d’accélération du développement durable du marché financier régional (PACDEM).

Ce projet qui vise la consolidation, la  protection et l’éducation financière dans l’UMOA, s’articule autour de 3 composantes essentielles.

La première composante est relative à l’appui au renforcement de la surveillance du marché qui vise à prévenir et gérer les risques. A travers, notamment, l’élaboration d’une cartographie, de systèmes de sauvegarde et de la surveillance.

La deuxième composante concerne l’appui au renforcement de la protection et l’éducation financière des investisseurs. Il s’agit notamment de la mise en place d’un dispositif d’encadrement et de supervision de la finance technologique, et le renforcement du dispositif de la vérification des connaissances pour exercer des fonctions réglementaires sur le marché.

La dernière composante est relative à la coordination du projet.

Pour le président du CREPMF, Mamadou Ndiaye, « cet appui qui bénéficie au marché financier régional, renforcera les efforts considérables déployés par les Etats de l’UMOA dans le cadre du projet de réforme du marché et contribuera au renforcement de la sécurité de notre système financier».

Notons que le PACDEM s’inscrit dans le cadre des nouvelles priorités de développement du marché financier régional de l’UMOA pour la période 2020-2024.

Source: Ecofin

André Chadrak

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Entrez Captcha ici : *

Reload Image