Aide au développement/Bénin: le FMI juge les politiques publiques satisfaisantes et annonce le décaissement d’une tranche de prêt de 22,4 millions $

(Agence Ecofin) – Le Bénin bénéficiera d’un nouveau financement de 22,4 millions $ de la part du Fonds monétaire international (FMI), dans le cadre d’une Facilité élargie de crédit (FEC), a indiqué un communiqué de l’institution, publié vendredi dernier.
Selon les informations relayées par l’institution, ce nouveau décaissement est un signe d’encouragement à la poursuite des réformes engagées par le pays, depuis quelques années.
En effet, le FMI indique qu’en 2017, l’activité économique du pays s’est développée et l’inflation a été maintenue à un taux assez faible. Aussi, l’exécution du budget 2017 a été au-delà des espérances et le déficit budgétaire global maintenu à 7% du Produit intérieur brut (PIB). Le principal moteur de cette performance a été le secteur fiscal qui a connu une hausse de ses recettes, en raison de l’élargissement de l’assiette fiscale et de l’amélioration du système de collecte des impôts.
Profitant de la reprise de l’économie nigériane et d’une hausse de la production cotonnière (avec un volume record de 597 986 tonnes pour la campagne 2017/2018), le pays a atteint une croissance estimée à 5,6% en 2017. Aussi, l’institution note un ralentissement de la dette publique, motivé par le respect des objectifs de dépenses publiques prévues.
Cependant, le Fonds indique que l’accroissement du déficit du compte des transactions courantes en 2017 a limité les potentialités de hausse de la croissance économique pour la période.
Néanmoins, les réformes engagées par le gouvernement permettent d’entrevoir des perspectives économiques positives pour le pays, pendant les prochaines années. Pour 2018, le pays devrait donc réaliser une croissance économique de 6%, selon les prévisions du FMI.

Articles similaires

Leave a Reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Scroll Up